Montbazens : vers l'ouverture d'une information judiciaire contre le conducteur du tracteur ?

  • Le conducteur du tracteur devrait être déféré devant la justice ce lundi 21 mai.
    Le conducteur du tracteur devrait être déféré devant la justice ce lundi 21 mai. PIXROD / PIXROD
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Encore placé en garde à vue, le conducteur du tracteur devrait être déféré dans la journée de lundi devant la justice.

La journée de lundi pourrait s'avérer décisive dans le déroulement des événements survenus à la suite du double accident mortel de Montbazens, samedi 19 mai, en fin d'après-midi.

C'est en effet demain, lundi 21 mai, que la prolongation de garde à vue de 24 heures du jeune pompier parisien s'achèvera. Selon le vice-procureur de la République de Rodez, Chérif Chabbi, le conducteur du tracteur "devrait être déféré devant la justice."

Le représentant du Ministère public devrait, dans la foulée, saisir le juge d'instruction afin de demander la probable ouverture d'une information judiciaire contre le pilote de 27 ans.

Ce dernier avait été interpellé et placé en garde à vue samedi soir, quelques minutes après la mort tragique de deux enfants, un garçon et une fille tous deux âgés de 8 ans, au lieu-dit chemin de la Roque, sur la commune de Montbazens.

2 g dans le sang lors du double accident

Le conducteur de l'engin agricole avait croisé la route des deux enfants, alors en vélo, en bas de cette impasse. Les jeunes cyclistes avaient été percutés par le tracteur et sa remorque de terre, sans qu'on ne sache encore à l'heure actuelle le déroulement de ce double accident dramatique.

Soumis à des examens de contrôle, le pompier parisien affichait un taux d'alcool par litre d'air expiré à 0,94 g, soit près de 2 g d'alcool dans le sang au moment des faits. Il avait été placé dans un premier temps en cellule de dégrisement, avant d'être interrogé ce dimanche 20 mai, au matin.

Selon les premiers éléments fournis aux enquêteurs, le pilote a reconnu avoir consommé plusieurs verres d'alcool au cours d'une cousinade, organisée à deux pâtés de maisons du lieu où il se rendait au volant du tracteur, en fin d'après-midi.

L'individu, qui possède des attaches familiales en Aveyron, avait déjà été condamné dans le passé pour des faits similaires de conduite sous l'emprise d'un état alcoolique. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Montbazens

42000 €

A VENDRE-Dans petite résidence sécurisée avec ascenseur,interphone, apparte[...]

159000 €

Ancien relais à cheval et hôtel des voyageurs de 1750 composé de 2 maisons [...]

159000 €

Cette remarquable demeure de 1750 avec une magnifique tour centrale et un e[...]

Toutes les annonces immobilières de Montbazens
Réagir