Gastronomie

Onet-le-Chateau : jeu de pistes pour faire découvrir le bio au marché de Rodez

  • Les familles Castonétoises ont pris du plaisir sur le marché.
    Les familles Castonétoises ont pris du plaisir sur le marché. - PIXESP
S'abonner Mis à jour le -- partages
Pas moins de quatorze familles ont pris part hier à cette opération pédagogique, ludique et gourmande !

L’Apaba et Progress proposent des actions de sensibilisation pour éduquer à l’alimentation et préserver la biodiversité financées par Rodez Agglomération.

À ce titre, hier, quatorze familles d’Onet ont pris part à un jeu de pistes sur le marché de Rodez pour partir à la découverte des produits certifiés bio ou Nature et Progrès.

« Il s’agit de la première édition en Occitanie dont l’objectif est d’accompagner pendant cinq mois les familles intéressées à consommer 20 % de produits bio en plus sans augmenter son budget », rappelle Lisa Spetz, chargée de mission Apaba.

Les familles ont déambulé, odeurs et saveurs en prime, découvrant une vingtaine de stands avec vendeurs et revendeurs bio. Pain, fromages, légumes, miel, lait, et même des produits transformés se dénichent en bio.

« Nous avons un super retour des familles qui en profitent pour échanger. Elles ont aussi découvert les points de vente et ont pris part à un cours de cuisine chez Bras », poursuit Lisa Spetz.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui 100 % des installations en maraîchage se font en bio et avec le projet de développement des cantines en bio locale tout comme l’ouverture de jardins partagés prochainement à Gourgan. »

Preuve de la prise de conscience du bio dans l’alimentation. « On est ce qu’on mange » dit en ce sens Joëlle reprenant à son compte la maxime d’Hippocrate, proposant des produits de sa ferme de Planesty, non loin de Baraqueville.

« C’est aux consommateurs d’être acteurs du changement.Il faut éduquer les enfants et les cuisiniers, il y a une rééducation alimentaire », ajoute-t-elle, ravie de cette initiative. Consommer est un acte citoyen, politique, vital pour la santé mais aussi en terme économique.

« Le bio créé aussi de l’emploi », conclut Lisa Spetz, annonçant la soirée de clôture de cette opération le 3 juillet, place des Rosiers à Onet-le-Château, et le lancement de la prochaine édition qui concernera les familles Ruthénoises.

En attendant, les familles d’Onet ont pique-niqué avec leurs (bons) produits bio à Layoule !

À noter enfin, toujours concernant le bio, que la fête du lait bio se tient aujourd’hui au Gaec de La Porte à Flavin et au Gaec Le Fenadou au Cayrol.

Réagir