Sociéte

Le Carladez habille et fait danser le palais princier

  • Jean-Louis Claveyrolles, fabricant de cabrette et animateur de la Maison de la cabrette à Cantoin
    Jean-Louis Claveyrolles, fabricant de cabrette et animateur de la Maison de la cabrette à Cantoin
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Dans le cadre des Premières rencontres des sites historiques des Grimaldi samedi 23 juin, le Carladez vient avec une forte délégation et une pluie de cadeaux.

Sur le tarmac au moment de son départ en mai 2014, le prince me demande ce qu’il peut faire, je lui réponds " donnez votre amitié. C’est ce qu’il fait ", rappelle Alain Cézac, maire de Mur-de-Barrez, la dernière venue du prince Albert II en Carladez.

Ainsi, depuis cette rencontre, l’amitié s’est bel et bien nouée avec des visites de groupes folkloriques et des courses cyclistes entre le Carladez et le rocher. L’association des anciens fiefs des Grimaldi a aussi vu le jour, présidé par le maire de Menton, et organise les premières rencontres ce samedi 23 juin au palais princier.

" Nous attendons 90 personnes du Carladez, 110 de Menton et 60 des Baux-de-Provence, cela prouve l’enthousiasme que suscite cet événement ", indique Albert Croesi, entre autre directeur de Monaco Expo et commissaire général du pavillon de Monaco, soit en lien direct avec le prince.

Sur le Carladez, le groupe folklorique " La Barrezienne " s’apprête une nouvelle fois à danser et jouer en amenant dans ses bagages un cadeau pour Gabriella comtesse du Carladès. " Nous avons réalisé un costume rouge, blanc et noir aux couleurs de la reine Margot avec une pagode sur la tête qui a habité au château de Carlat ", confie Michel Coudouel, président du groupe folklorique composé de seize personnes pour les fastes monégasques.

Et d’ajouter : " C’est toujours agréable de participer à ce genre de manifestation haut de gamme. On peut dire que le prince s’occupe bien de nous, il est attaché au Carladez. Nous avons travaillé notre programme avec le groupe folklorique de Vic-sur-Cère ". Le costume essayé par la jeune Maëlys, ci-dessus en photo, a pris la route de Monaco dès le 5 juin pour effectuer des retouches en vue du grand jour.

" Il va falloir qu’il se mette à en jouer ! "

Mais ce n’est pas tout. L’Aubrac sera aussi de la fête puisque le maire du chef-lieu du Carladez a demandé aussi à la Maison de la cabrette à Cantoin de concevoir une cabrette au départ pour la comtesse, finalement pour le prince. " Elle est faite main avec des pièces rares, de la marqueterie et assemblée avec du buis ondulé. Il va falloir qu’il se mette à en jouer ! La tradition veut que je fasse une démonstration, que je joue avec son instrument pour la sonorité et que je lui remette en main propre ", dit avec le sourire Jean-Louis Claveyrolles (lire ci-contre) qui rencontrera ainsi pour la première fois le prince de Monaco. Une journée féerique et un rêve de prince (sse) exaucés pour le Nord-Aveyron dont la délégation part la veille en bus, prenant au passage à Espalion, Sylvie Pullès pour jouer un brin d’accordéon et beaucoup d’Aveyron !

Réagir