Rallye du Rouergue

Charlotte Berton et Cécile Pagès, l’équipage fait son retour sur le Rouergue !

  • Charlotte Berton (34 ans) et Cécile Pagès (31 ans) seront à bord d’une Ford Fiesta R2 cette année.
    Charlotte Berton (34 ans) et Cécile Pagès (31 ans) seront à bord d’une Ford Fiesta R2 cette année. - Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
L’équipage aveyronnais, double champion de France (2011 et 2012), se reforme cette année sur son rallye préféré : le Rouergue.

Les années ont passé. Mais rien n’a véritablement changé. Charlotte Berton et Cécile Pagès n’ont rien perdu de leur côté fusionnel, à la ville comme dans une même voiture. Les titres de championne de France commencent certes à remonter (2010 et 2011 ensemble, 2012 et 2014 pour Berton) mais l’esprit de compétition est toujours aussi présent. Tout comme la passion pour leur sport, inébranlable.

Les revoir réunies lors de ce 46e rallye du Rouergue aura donc une saveur toute particulière pour le public aveyronnais. Car l’équipage, quoi qu’on en dise, a marqué la discipline. Et les esprits dans le monde du rallye également, comme en 2011 sur le mythique Lyon-Charbonnière lorsqu’elles avaient damé le pion à tous les équipages de leur formule de promotion... « C’est vraiment notre meilleur souvenir, c’était énorme ! », se remémorent-elles. Pour le reste, bien difficile d’extraire tel ou tel souvenir de leur collaboration entre 2009 et 2012 : « On a tellement vécu de choses ensemble... »

Les sponsors aveyronnais n’ont semble-t-il pas oublié non plus ces belles années... Car leurs retrouvailles, six ans après leur dernière participation commune à l’épreuve aveyronnaise, relèvent presque du miracle ! « Tout s’est joué en à peine trois jours ! J’ai eu l’occasion de participer à ce rallye avec le Team Yacco au dernier moment et j’ai appelé Cécile pour voir si elle était partante », explique Charlotte, désormais installée dans le sud de la France.


Pas seulement pour le plaisir


Cécile, qui roule désormais avec son compagnon, n’a pas hésité longtemps. La machine s’est mise en route et le budget a été bouclé en à peine 72 heures ! « Comme quoi, on a marqué certains esprits avec nos performances. Tout le monde était très heureux de nous revoir rouler ensemble, c’est touchant », souligne le duo.

Sur les routes également, l’équipage devrait compter avec son traditionnel fan-club tout au long de l’épreuve. D’autant plus que les deux femmes ne souhaitent pas faire de la figuration au volant de leur Ford Fiesta R2. « On ne sait pas trop où se situer car tout est nouveau mais on veut aller le plus haut possible. On n’a jamais fait du rallye seulement pour le plaisir. Et, comme tout le temps, on ne lâchera rien jusqu’au bout », annoncent-elles.

Ça promet ! Surtout lorsqu’on se souvient que lors de ses dernières participations (2015 et 2016), Charlotte Berton s’était frottée au top 10 durant de nombreuses spéciales...

À lire aussi
Réagir