Le meilleur de l'élevage en cadeau de Noël samedi à Laissac

  • Organisateurs et partenaires attendent samedi 1er décembre plusieurs centaines de visiteurs à Laissac. Et tout autant le lendemain pour le grand marché de Noël.
    Organisateurs et partenaires attendent samedi 1er décembre plusieurs centaines de visiteurs à Laissac. Et tout autant le lendemain pour le grand marché de Noël. CPA
Publié le

Samedi 1er décembre, la 8e édition des Bœufs de Noël de Laissac va mettre en à nouveau en lumière l’élevage de qualité. Et ce, à travers un concours d'excellence réunissant 400 animaux  représentant toutes les races bouchères, des animations pour tous les publics, de la pédagogie pour les enfants et des cadeaux à gagner. 

Même si Laissac n’est pas le premier à organiser en Aveyron un concours de bœufs gras, son rendez-vous de Noël a gagné ses lettres de noblesse avec une notoriété grandissante qui rayonne bien au-delà des frontières du département.  Le deuxième marché aux bovins de France (tous les mardis) s’impose de fait comme un carrefour où convergent toutes les valeurs de l’élevage, à commencer par la qualité des productions. Celles-ci seront, samedi 1er décembre,  mises en valeur une fois de plus pour séduire les consommateurs, avec la huitième édition du concours des boeufs de Noël.


 Les 400 animaux, de toutes races bouchères, apportés samedi par quelque 105 éleveurs  venus de toute l’Occitanie et du Cantal attesteront des vertus de la bonne viande dans les assiettes des meilleurs bouchers accourus parfois de fort loin pour emporter les enchères. Et le premier prix qui focalisera tous les regards portera le nom de Claude Salles, ancien maire si apprécié, disparu accidentellement en février dernier.

Jeu-concours, pédagogie et fête populaire

« On met tout notre cœur dans cette organisation pour donner une image forte et de la valeur à la structure du marché », plaide Bernard Fabre, coprésident avec Anne Mercadier de l’Association du marché aux bestiaux (AMB) qui retrousse ses manches pour l’événement. Elle n’est pas seule : la municipalité pilotée par le maire David Minerva et ses équipes, l’Union des commerçants et artisans du Laissagais (Ucal), l’office de tourisme et l’Itep de Grèzes dont les élèves maîtrisent si bien l’intendance du concours, sont les partenaires naturels du concours. Côté élèves toujours, l’animateur municipal Mikaël Lacan ira la veille à la rencontre des écoliers pour, avec le boucher Anthime Gombert, travailler de façon ludique autour des races bovines. Une pédagogie nécessaire face aux discours parfois agressifs des végétaristes militants.
Le rendez-vous est avant tout une fête avec ses bonnes surprises : dégustations de viande, animations de rues toute la journée et…Jeu-concours pour tous les publics avec des bons d’achat chez les commerçants laissagais, grimés avec un masque de vache et dont il faut découvrir l’identité. A gagner également, « un an de viande », pour trois lauréats d’une tombola dont le premier prix affiche une valeur de 1 040 € chez le boucher de son choix.


Le sénateur Jean-Claude Luche et le vice-président du conseil départemental Jean-Claude Anglars saluent ainsi cette volonté de défendre une profession et un produit qui signent le dynamisme de tout un territoire. Et le dynamisme d’une commune qui sait fédérer ses énergies pour multiplier au fil de l’année des événements prisés par tous les publics. 

C.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

249000 €

A 25 minutes de RODEZ, au centre de Laissac. Magnifique appartement neuf a[...]

150000 €

Pour investissement, à vendre à Laissac petit immeuble de rapport.  il est [...]

180000 €

BAISSE DE PRIX !! Située dans le beau village de Séverac L’église et proch[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?