Basket

Bruno Moncet (Olemps) : « Préparer l’avenir et favoriser la transmission des valeurs du sport »

  • Les équipes masculine (Régionale 2) et féminine (Départementale 1) du BC Olemps contribuent, par leurs résultats, à la bonne santé du club.
    Les équipes masculine (Régionale 2) et féminine (Départementale 1) du BC Olemps contribuent, par leurs résultats, à la bonne santé du club. CPA / CPA
  • Les équipes masculine (Régionale 2) et féminine (Départementale 1) du BC Olemps contribuent, par leurs résultats, à la bonne santé du club.
    Les équipes masculine (Régionale 2) et féminine (Départementale 1) du BC Olemps contribuent, par leurs résultats, à la bonne santé du club. CPA / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Bruno Moncet, successeur de Joël Laugier à la tête du BC Olemps, est revenu sur sa prise de fonctions et sur la situation du club.

 

 

Quelles sont les motivations qui vous ont poussé à reprendre la présidence du club ?

Joël (Laugier, NDLR) nous avait fait part de son souhait de passer la main après une douzaine d’années en poste. De ce fait, lorsqu’il a officialisé son départ, lors de l’assemblée générale du club, en juin, nous étions préparés. Je ne suis pas le seul nouveau puisque Marc Henry-Viel a rejoint l’équipe en tant que vice-président. Depuis quatre ans, je suis impliqué dans la vie du club, je connaissais donc les dirigeants compétents qui étaient déjà en poste et toujours motivés.

Quels sont vos axes de travail ?
Il y en a deux : préparer l’avenir en commençant par développer et structurer l’école de basket, et favoriser la transmission des valeurs du sport, collectif qui plus est, dès le plus jeune âge. Cela passe bien évidemment par la formation des éducateurs mais aussi par le fait que chaque licencié se sente investi au quotidien dans la vie du club et dans son bon fonctionnement. C’est un travail de longue haleine mais qui commence à prendre tournure.
Rencontrez-vous certaines difficultés ?
Comme pour bon nombre d’associations, il est de plus en plus difficile de trouver des éducateurs bénévoles et d’obtenir des créneaux d’entraînement suffisants. Le club compte 130 licenciés, dont 55 % ont moins de 18 ans. Notre grosse problématique réside dans le fait que nous n’avons pas, à ce jour, d’équipe inscrite dans les catégories U13 et U15, faute de licenciés dans les générations correspondantes, pas plus que d’éducateurs ni de créneaux d’entraînement disponibles, ce qui se traduira par une impossibilité de fournir nos équipes seniors dans un futur proche. Il est donc certain que le club va traverser une mauvaise passe dans les prochaines années si nous restons ainsi.
Vu de l’extérieur, on a néanmoins l’impression qu’il se dynamise, avec beaucoup de jeunes, une communication plus importante, l’arrivée de nouveaux partenaires ou encore de nombreuses animations. Vous confirmez ?
De plus en plus de licenciés donnent de leur temps en proposant des animations ou en nous aidant à tenir les tables de marque ou à développer la communication, et sont présents lors des matches de nos équipes fanions ; les bons résultats ont facilité cette dynamique tant souhaitée les années précédentes. À nous, équipe dirigeante, de maintenir ce cap et si possible de mobiliser un plus grand nombre de bénévoles au cours des prochaines années. Mais au regard de l’état d’esprit qui règne dans le club, dans lequel nous privilégions la convivialité et la bonne humeur, je suis confiant quant à l’avenir.
Encore deux victoires au cours des six dernières rencontres et la montée de votre équipe première masculine en Régionale 2 sera acquise. Était-ce un objectif ?
Oui, et elle est effectivement en très bonne voie malgré le faux pas le week-end dernier à Carmaux (défaite 82-71). Nous sommes bien sûr satisfaits car cela récompense les efforts fournis par les joueurs, l’entraîneur et tous les bénévoles du club, mais ce n’est pas une fin en soi. Pour nous, dirigeants, il est encore plus important que le groupe de copains qui constitue cette équipe perdure et que l’ensemble de nos joueurs et joueuses seniors s’investissent dans la vie du club.
À quoi attribuez-vous cette réussite ?
Le mérite en revient en premier lieu au coach, Anthony Guillamet, qui, en un peu plus d’une année, a réussi à modifier la manière de jouer des garçons, pour les amener là où ils en sont aujourd’hui, ainsi qu’au groupe, qui a adhéré au mode de jeu proposé.
Le titre de Régionale 3 est-il un nouvel objectif ?
La cerise sur le gâteau serait de l’obtenir, oui, et cela deviendra notre objectif dès que la montée sera mathématiquement assurée.
Avez-vous déjà commencé à réfléchir à la saison prochaine ? Pensez-vous conserver l’effectif tel quel ?
Nous commençons bien sûr à y réfléchir et une chose est certaine : nous ne recruterons pas une ou des stars. Notre attention sera portée sur l’état d’esprit de la personne et sa capacité à s’intégrer au groupe et au club.
Pour les filles, actuelles deuxièmes avec une défaite en Départementale 1, croyez-vous à un exploit lors du match retour contre Villefranche-de-Rouergue, leader avec une seule victoire de mieux ?
Pour notre jeune équipe féminine, la montée est aussi un objectif. Je suis confiant quant à ses chances d’obtenir une victoire à domicile (le match aura lieu le 7 avril). Il est vrai que Villefranche a une très belle équipe, mais la défaite de dix-huit points (80-62 à Villefranche) au match aller ne reflète pas la rencontre. Après, par expérience, notre équipe est capable de tout, donc gagner avec dix-huit points d’écart ou plus est envisageable.
Vous êtes en CTC (coopération territoriale de clubs) avec Druelle. Un autre type de rapprochement est-il envisageable ?
Nous avons de bonnes relations avec le club de Druelle mais il doit continuer à exister. Ce serait dramatique pour le basket aveyronnais de perdre un club et notre objectif commun est bien de nous entraider pour pouvoir proposer à nos licenciés respectifs une solution pour jouer selon les niveaux.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Olemps

134900 €

OLEMPS - T3 - Dans un lotissement récent venez découvrir ce bel appartement[...]

155000 €

OLEMPS - Dans une résidence de 2008, bel appartement de type 4 - traversant[...]

699 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE une entrée (avec placard amé[...]

Toutes les annonces immobilières de Olemps
Réagir