Jean-Louis Bugarel : "On a trop longtemps prêché dans le désert"

Abonnés
  • Pour l’heure, Jean-Louis Bugarel repart sur le terrain pour étudier de très près le plan régional des déchets pour lequel l’enquête publique sera lancée le 3 juin… Pour l’heure, Jean-Louis Bugarel repart sur le terrain pour étudier de très près le plan régional des déchets pour lequel l’enquête publique sera lancée le 3 juin…
    Pour l’heure, Jean-Louis Bugarel repart sur le terrain pour étudier de très près le plan régional des déchets pour lequel l’enquête publique sera lancée le 3 juin… Repro CPA
Publié le , mis à jour

Les bons scores aux Européennes redonnent des couleurs aux Verts aveyronnais, qui pèchent souvent par discrétion. Un peu partout dans le département, les électeurs ont clairement exprimé leur prise de conscience écologique en accordant leurs suffrages à un mouvement qui a marqué son territoire, à l’écart des autres formations politiques. Cinq « figures » des Verts en Aveyron livrent leur sentiment sur fond de satisfaction partagée et d’envie de passer à l’action. Troisième volet avec Jean-Louis Bugarel, militant au sein du comité Causse Comtal qui intervient dans tout le département. 

Il présidait aux destinées d’Action Environnement, longtemps au premier plan de l’écologie de terrain en Aveyron. L’association a cessé d’exister il y a six ans, mais Jean-Louis Bugarel, comme tant d’autres, milite désormais au sein du Comité Causse Comtal qui intervient dans tout le département. Et il continue cet engagement "hors de toute orientation politique", ce qui lui a fait quitter Les...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Christophe Cathala
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?