Quand Rungis prend l'accent aveyronnais (2/2) : "On est les maquignons de l’époque"

Abonnés
  • Jean-Pierre Dominge a toujours aimé les fleurs...
    Jean-Pierre Dominge a toujours aimé les fleurs... A.D.
  • ...  Comme Jean-Claude Bors (à gauche) la bonne chère.	 ...  Comme Jean-Claude Bors (à gauche) la bonne chère.
    ... Comme Jean-Claude Bors (à gauche) la bonne chère. A.D.
Publié le , mis à jour

Autour de Michel Gineston, et souvent bien avant lui, ils sont quelques-uns à avoir fait de Rungis leur fief historique. Rencontre avec deux "anciens" qui donnent à Rungis un petit air d’Aveyron.

Jean-Claude Bors et Jean-Claude Dominge ne se connaissent pas. Leur vie a pourtant commencé à quelques kilomètres l’un de l’autre, dans le calme de l’Aveyron qu’ils retrouvent dès que l’occasion se présente. Dans le pavillon des viandes, ou sur le carreau des fleurs, rencontre avec les Aveyronnais de Rungis… Jean-Claude Bors Quand on évoque avec lui la Viadène ou le Carladez, pas un nom ne...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

389 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement avec terrasse p[...]

398 €

Appartement T1Bis, Résidence le Caducée II, au 4ème étage, d'une surface de[...]

240 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : Studio situé dans un quartier calme et réside[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?