Des ateliers pour imaginer la montagne de demain

  • Une vingtaine de personnes ont participé au rendez-vous.
    Une vingtaine de personnes ont participé au rendez-vous.
  • L’élue Aurélie Maillols.
    L’élue Aurélie Maillols.
Publié le , mis à jour

Le Parlement de la montagne, initiative de la Région, était à Nant, lundi.

Quel avenir pour la montagne en Aveyron ? C’est, en quelque sorte, pour répondre à cette question, qu’était organisé lundi soir, à Nant, l’un des ateliers territoriaux du parlement de la montagne.

Cette instance de concertation inédite doit permettre d’imaginer la montagne de demain. Elle a, à ce titre, déjà permis d’élaborer le plan "Montagnes d’Occitanie, terres de vie", porté par la Région.

Décliné en huit axes stratégiques et 40 mesures, il permettra d’accompagner "plus de 800 M€ d’investissements dans les territoires de massif", d’ici 2025, précise la collectivité.

"Agitateur du territoire"

Ce temps de réflexion et d’échanges, animé par la vice-présidente Aurélie Maillols, chargée de la montagne et de la ruralité, a réuni une vingtaine de participants, parmi lesquels quelques élus, mais aussi des acteurs du monde économique, agricole et associatif.

De façon pédagogique et concertée, ils devaient réfléchir à des propositions innovantes et imaginer des projets pour le département "montagnard" qu’est l’Aveyron (lire ci-après).

"Notre souhait, c’est que ceux qui habitent nos territoires mettent en œuvre ce plan, insiste Aurélie Maillols. On veut faire du sur-mesure sur chaque territoire, permettre la mise en œuvre des projets, donner aux particuliers et aux collectivités les moyens de se développer. On se place en agitateurs du territoire, avec cette idée en tête d’identifier les initiatives particulières."

C’est ainsi le sens du budget participatif citoyen (lire ci-dessous), dont le calendrier débutera le 1er juillet prochain.

"L’en jeu essentiel, c’est l’équilibre des territoires, persiste l’élue régionale, avec l’idée en tête de lutter contre la désertification des territoires ruraux. On veut relever le défi de l’accueil de nouvelles populations. On remarque d’ailleurs que les problématiques sont les mêmes dans l’Aveyron ou dans le massif des Pyrénées, par exemple. La population est vieillissante, et les sujets comme la mobilité, l’emploi ou l’offre de santé font partie des préoccupations." Autant de thèmes, parmi lesquels on pourrait aussi lister le climat et la préservation de l’environnement, l’alimentation, ou encore la valorisation des filières locales, qui doivent permettre d’aboutir à des solutions concrètes pour le territoire.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

390 €

Appartement T2 dans résidence - A louer, sur l'Avenue Jean Jaures, dans une[...]

345 €

N338 - A louer un appartement F1 bis rénové situé au rdc, comprenant un séj[...]

290 €

N847 - A louer petit appartement situé en centre-ville, dans une rue piéton[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?