Des choucas envahissants

  • Les choucas font étape dans des frênes feuillus.
    Les choucas font étape dans des frênes feuillus.
Publié le , mis à jour

Comme c’est le cas depuis les derniers étés, une colonie de choucas s’est établie aux abords du Causse Comtal. Ils forment un véritable nuage lors de leurs déplacements et se posent quelques instants dans des frênes feuillus. Les agriculteurs se plaignent de leur voracité. Leur comportement grégaire est caractéristique. Ils côtoient maintenant les pies et tourterelles de plus en plus nombreuses depuis la quasi-disparition des pigeons. Il est vrai que les pigeons n’ont plus accès à la Tour depuis sa restauration qui leur en empêche l’accès. Les migrateurs courlis ou touroulis qui étaient devenus l’emblème et le nom des habitants du village d’Ortholès ont, en revanche, quasiment disparu de l’environnement.

L’attachement des habitants à cet oiseau est pourtant attesté par la dénomination d’une rue du village, d’un groupement d’agriculteurs et d’un récent lotissement des Touroulis.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?