Rencontre d’un nouveau genre avec les Pheuillus de Bozouls

  • Les enfants ont même adopté un Pheuillu pour apprendreà (se) connaître.
    Les enfants ont même adopté un Pheuillu pour apprendreà (se) connaître. Repro CP -
  • Repro CP -
  • Repro CP -
  • Repro CP -
  • Repro CP -
Publié le

D’étonnants (h) êtres abritent depuis peu Bozouls. L’occasion de sensibiliser à la nature et de cultiver sa propre nature par l’art et la curiosité.

Un amas de feuilles qui donne naissance à une forme, un personnage. Puis un autre et encore un autre… Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Des Bozoulais curieux les ont aperçus dans le canyon, au bord du Dourdou. Puis, ils ont poussé leur curiosité à venir poindre le bout de leur feuille au cœur du village… Ce peuple végétal dénommé les Pheuillus ou bien anges végétaux, ne sont pas tombés du ciel, mais bien issus de la terre. L’automne est ainsi source de découverte. L’occasion rêvée de penser son jardin intérieur. D’habiter la poésie dans notre quotidien. Les Pheuillus sont bienveillants, et attirés par les êtres qu’ils trouvent aimant. Cela tombe bien, un jour de septembre, des petits écoliers ont décidé d’adopter l’un d’entre eux. Une façon d’apprendre de soi, de l’autre. D’appréhender la nature et la biodiversité. De s’ouvrir au monde.

Balades théâtrales

Pour ce faire, la municipalité a mis à disposition "La Galerie" pour accueillir le professeur Corbière, spécialiste des Pheuillus. Celui-ci sera présent vendredi 4 octobre à partir de 10 h 30 puis de 14 h à 18 h et les après-midis pendant le week-end. L’occasion d’échanger pour étudier ce phénomène. Toute la population est évidemment conviée pour l’aider dans ses recherches. Les Pheuillus sont comme le renard d’Antoine de Saint-Exupéry. S’apprivoiser pour se comprendre, développer l’autonomie pour vivre en harmonie. C’est une école de vie qui n’a ni frontière du corps et de l’esprit. Cette rencontre du troisième type dure trois mois, soit le temps de la saison. Le temps de faire signe aux Pheuillus, de dialoguer et de rencontrer d’autres personnages – des comédiens – à travers des balades théâtrales prévues fin octobre et début novembre. Juste avant leur envol.

En attendant, il est bon de cultiver le mystère, la part de rêve (comme d’ennui) nécessaire à tout être à tout âge pour regarder et donc penser autrement. Se laisser surprendre pour apprendre enfin. C’est un spectacle vivant et évoluant suivant l’implication de chacun. Le meilleur est donc à venir. La créativité donne goût à la vie. Le partage aussi. Telle est la finalité de l’arrivée des Pheuillus. Et dans ce spectacle qui use de la nature, de l’espace et du temps, l’être que nous sommes dispose des cinq sens et bien plus encore (seize selon les biologistes) pour éprouver et contempler la beauté. Les Pheuillus n’ont d’ailleurs pas de bouches, pas d’yeux, pas d’oreilles mais touchent en plein cœur. Symbole de fraternité.

Dès demain, d’autres Pheuillus sont attendus à Bozouls pour agrandir cette colonie et la Galerie sera grande ouverte pour inciter au partage. Levez bien la tête, regardez bien du coin de l’œil et où vous posez les pieds. Rappelez-vous (toujours) Saint-Exupéry, "on ne voit bien qu’avec le cœur". Les Pheuillus sont comme des migrants. Que l’on accueille, citoyen du monde, en frère.

À noter que les balades théâtrales seront proposées en français et en langue des signes.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

110000 €

Au cœur de BOZOULS, dans une résidence calme et sécurisée, venez découvrir [...]

480 €

Cet agréable appartement d'une surface de 48.60 m2 vous propose: Une entrée[...]

466 €

BOZOULS : Dans l'ancienne gare, très bel appartement T3 mansardé entièremen[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?