Economie

Jeudi soir, Centre Presse met l'Aveyron et l'Occitanie en lumière à Paris

  • La péniche, ancrée quai Henri-IV, prête à accueillir 350 invités pour la mise en lumière de L’Aveyron à Paris.
    La péniche, ancrée quai Henri-IV, prête à accueillir 350 invités pour la mise en lumière de L’Aveyron à Paris. Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
Ce 10 octobre en soirée, à Paris, Centre Presse réunit 350 invités sur une péniche autour des valeurs portées par l'Aveyron et l'Occitanie. 

Voilà près de vingt ans que le marché des pays organisé par la Fédération nationale des amicales aveyronnaises réunit chaque année le meilleur de l’Aveyron à Bercy. Et la vingtième édition, vendredi, samedi et dimanche, ne dérogera pas à la règle. Mais Centre Presse, partenaire des amicalistes à travers son supplément dominical L’Aveyronnais, depuis un an déjà, a voulu aller plus loin. En organisant jeudi une soirée de prestige à Paris sur une péniche qui va parcourir la Seine avec à son bord plus de 350 personnes, attablées devant un menu exceptionnel préparé par six chefs aveyronnais. Ce « Toqué d’Oc » délocalisé au sein même de la capitale a de quoi surprendre… et assurément séduire. Serge Gélis, directeur général délégué de Centre Presse nous en explique la raison d’être.

Centre Presse organise une soirée exceptionnelle sur une péniche à Paris jeudi. Est-ce bien le rôle du journal de l’Aveyron ?
Sans aucun doute. Des liens très forts existent entre notre département et les Aveyronnais qui résident dans la capitale et qui n’ont jamais oublié leurs racines. Et Centre Presse s’est donné mission de cultiver et amplifier ce lien, en lui donnant, depuis au moins un an, une nouvelle dimension chaque semaine à travers la publication de L’Aveyronnais, supplément de notre édition du dimanche. Nous sommes désormais un acteur majeur de la relation entre les Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs, au côté de la Fédération des amicales, et nous nous devions, au-delà de notre présence au marché des pays à Bercy, de marquer plus encore notre rôle de ciment social et économique entre Paris et le département.

Que fera-t-on jeudi soir sur une péniche aux couleurs… de l’Aveyron ?
Passer un agréable moment ! Ce lieu original – et nous l’avons choisi pour cela – sera d’abord un carrefour de rencontres, d’échanges entre quelque 70 entrepreneurs aveyronnais, invités en partenariat avec le Cercle des dirigeants aveyronnais, présidé par le sénateur Jean-Claude Luche et le député Arnaud Viala. Et tout autant de chefs d’entreprises parisiens, dont une majorité de cafetiers, hôteliers et restaurateurs, tous d’origine aveyronnaise bien sûr.
Au-delà de ces échanges, c’est aussi une soirée gourmande que l’on propose à nos invités : nous avons choisi d’associer à la soirée le rendez-vous des « Toqués d’Oc », que le Groupe La Dépêche organise chaque année dans tous les départements d’Occitanie. Cette fois, l’Aveyron sera à Paris, avec six chefs aveyronnais : Cédric Gaston, Michel Santos, François Arnaud, Nicolas Geniez, Clément Battut, Benjamin Bergès. Ils prépareront un menu 100 % rouergat, haut de gamme, traduisant toutes les subtilités et les goûts aveyronnais, servi à table durant une longue balade touristique de plus de deux heures sur la Seine.

Tout compte fait, on n’est pas exactement à 350 personnes… D’autres invités seront-ils de la fête ?
Bien sûr. Centre Presse s’est appuyé sur nombre de ses partenaires. Et a suscité l’intérêt d’intervenants de tout premier plan. Ainsi, l’IGP des Vins de pays d’Oc (qui servira ses belles bouteilles à table), mais aussi les Cafés Richard ou encore Horizon BMG qui seront aux côtés d’Unicor, des Halles de l’Aveyron et de la chambre d’agriculture pour ne citer qu’eux. Et l’événement a également motivé l’intérêt de TV5 Monde, la chaîne internationale de langue francophone, diffusée en 14 langues dans 200 pays ! 

Comment avez-vous séduit ces partenaires?
La vie est une histoire de belles rencontres, de partage, et d’échanges autour de valeurs. Nous mettons en avant les valeurs connues et reconnues de L’Aveyron : la solidarité, l’authenticité, le travail, la qualité.
 Notre supplément hebdomadaire «L’Aveyronnais», qui vient de fêter son premier anniversaire, est né de ces échanges. La mise en avant de L’Averyron sur cet événement parisien est dans une logique de continuité.
Quand vous avez la chance et le plaisir d’échanger avec Denis Saules (Via Santé), David Garlenc (Horizons BMG), Anne Bellanger (Café Richard), Jean-Claude Virenque (UNICOR), Jacques Gravegeal (Vins du Pays d’Oc), Roger Ribeiro (Groupe Joulie), ou encore des responsables politiques de La Région Occitanie ou de l’Agglomération du Grand Rodez, tous se reconnaissent dans ces valeurs, dans cette économie solidaire. Ensemble on est toujours plus fort pour faire gagner un territoire, et L’Aveyron, son économie, ses savoir-faire, ses femmes et ses hommes, méritent une telle vitrine promotionnelle à Paris. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

60 €

RODEZ : Situé Rue Sadi Carnot, garage individuel fermé d'une superficie de [...]

300 €

Au cœur de RODEZ agréable Studio à la décoration actuelle dans une petite c[...]

262 €

A deux pas du centre ville de Rodez, dans un immeuble avec de faibles charg[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir