Gastronomie

Entre le champagne et James bond, ça bulle depuis 40 ans

  • Un millésime 2011 issus des grands crus de pinot noir d'Aÿ pour la prochaine sortie de James Bond en 2020
    Un millésime 2011 issus des grands crus de pinot noir d'Aÿ pour la prochaine sortie de James Bond en 2020 all rights reserved / all rights reserved
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Alors que la maison d'Aÿ fête ses 190 ans en 2019, Bollinger célèbre aussi les quatre décennies qui l'unissent à la saga James Bond. Pour l'occasion, un coffret rend hommage à "Moonraker", le tout premier film dans lequel l'agent secret affiche son goût pour les bulles Bollinger. Une édition spéciale a également été assemblée pour la future sortie de "Mourir peut attendre", en avril 2020.

Voilà quarante ans que James Bond a déclaré sa flamme aux bulles Bollinger. L'agent secret a été aperçu pour la toute première fois en présence d'un flacon de la maison d'Aÿ lors de la sortie du film "Moonraker". Un épisode dans lequel Roger Moore enquête sur la disparition d'une navette spatiale américaine. En souvenir de ce décor absolument atypique dans l'histoire du cinéma, Bollinger a fait appel au designer Eric Berthès qui a dû transporter les lignes de cette navette spatiale au XXIe siècle. Le coffret qui épouse les formes de l'engin abrite un seau en cristal Saint Louis et un magnum Bollinger 2007.

Compter 5.007 euros le coffret, édité en seulement 407 exemplaires. 

Les fans de James Bond compléteront leur collection avec l'édition sculptée pour la sortie au cinéma le 8 avril 2020 de "Mourir peut attendre", le 25e film de la saga. La maison champenoise a mis les petits plats dans les grands en sélectionnant des grands crus de pinot noir de son village de naissance pour construire ce millésime 2011. Bollinger n'avait encore jamais produit une telle cuvée. Cette édition limitée est commercialisée au prix de 190 euros.  

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir