Aveyron : "La droite nouvelle" se lance dans les municipales

  • Arnaud Viala, député de la 3e circonscription et représentant des Républicains en Aveyron.
    Arnaud Viala, député de la 3e circonscription et représentant des Républicains en Aveyron.
Publié le , mis à jour

Désireux de retrouver un second souffle sur le plan national comme local, Les Républicains et leur représentant Arnaud Viala lancent un nouveau mouvement pour la future campagne municipale : "La droite nouvelle"

La droite nouvelle. Un nouveau slogan et surtout un nouveau mouvement pour relever la tête. Et cela, au plus vite, les municipales arrivant à grands pas… Car, comme sur le plan national, la droite locale n’est pas en verve. "On va de déboires en déboires", consent d’ailleurs le député Arnaud Viala, représentant des Républicains dans le département. Les résultats lors des dernières élections dans le département confirment d’ailleurs ce sentiment : une quatrième position derrière La République en Marche, les Verts et le Rassemblement National lors des Européennes, un seul député élu lors des législatives en 2017 et un plébiscite pour Emmanuel Macron lors des présidentielles…

Le constat n’est que peu flatteur pour Les Républicains (ex-UMP, ex-RPR), de surcroît dans un département ayant offert tant de victoires à ce bord politique et qu’on savait traditionnellement acquis à sa cause. Pour enrayer cette mauvaise dynamique, Les Républicains comptent sur les futures municipales. Et sur leur nouveau mouvement, initié par Arnaud Viala, même si à ce jour les têtes d’affiche ne sont pas légion…

"Il y aura des personnalités sur la photo de famille"

À commencer par la préfecture où aucun candidat de la droite n’a encore été officiellement investi. Dans les sous-préfectures, Serge Roques, l’une des figures de la droite aveyronnaise, ne se représentera pas à Villefranche-de-Rouergue et on annonce d’ores et déjà une campagne accrochée à Christophe Saint-Pierre du côté de Millau. Le Bassin, lui, s’annonce davantage sous la couleur "bleu marine" et encore bien des maires ne souhaitent pas s’afficher sous l’étiquette malgré leur sensibilité. "Ne vous inquiétez pas, il y aura bientôt une photo de famille du mouvement… Et il y aura des personnalités dessus !", rassure néanmoins Arnaud Viala. Cette toute nouvelle "famille politique" a déjà un rendez-vous fixé au 26 octobre à Sévérac-d’Aveyron, lors d’un dîner-débat. Il y sera notamment question du ton à donner à ce nouveau mouvement.

Après le slogan, les idées

Les préceptes de Christian Jacob, élu président du parti dimanche dernier, seront-ils respectés à la règle ? "J’ai beaucoup de respect pour l’homme mais il n’incarne pas la droite nouvelle. Il est dans la continuité", indique Arnaud Viala. Lui, souhaite une droite renouant "avec ses valeurs, celles du centre également qui sont très importantes !". Une droite "avec des jeunes qu’on a trop souvent mis de côté". Une droite "avec des personnes encartées au LR mais pas seulement", une droite "qui propose un autre modèle que la pensée unique d’Emmanuel Macron suivie par tous ces sympathisants". Une droite "nouvelle" pour Arnaud Viala.

Cela suffira-t-il à regagner un électorat et trouver un second souffle ? Réponse dans les urnes au mois de mai prochain…

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

350 €

Cet appartement situé proche du centre ville et fraîchement rénové vous pro[...]

321 €

Appartement T1 Bis d'environ 27 m² situé au 4ème étage avec ascenseur sur l[...]

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Grand T1 secteur Faubourg U[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?