A Millau, plus de 2 000 personnes sont passées à la machine à pompons !

  • Le duo ne manque pas d’idées pour créer de l’art participatif. Le duo ne manque pas d’idées pour créer de l’art participatif.
    Le duo ne manque pas d’idées pour créer de l’art participatif. Repro CP - EVA TISSOT, ML
Publié le

Chantal et Laurent Maciet sont des artistes accomplis, ils ont installé leur machine à colorer les boules de neige sous le Beffroi. L’animation participative est une petite usine à pompons. Qui se terminera ce lundi en bataille !

La soixantaine en ligne de mire, ils ont choisi Millau pour continuer leur carrière d’artistes. Chantal et Laurent Maciet, sont issus du mouvement de l’éducation populaire et de l’éducation artistique.

Elle est sculpteur et plasticienne, lui dessinateur, peintre et metteur en scène. Ensemble ils ont mené de grands projets artistiques et participatifs en tant qu’artistes en résidence en Seine-et-Marne avant de revenir sur les terres de leurs ancêtres Aveyronnais. Pour le festival Bonheurs d’hiver et son thème Léonard de Vinci ils ont créé une machine à colorier les boules de neige. L’animation est un réel succès. "On a déjà presque 2 000 pompons et on réfléchit à la mise en scène de la bataille, on n’imaginait pas un tel succès !", explique Laurent. En tant que fondateur dans les années 1980 des ateliers d’éducation artistique, l’homme s’est beaucoup interrogé sur la place de l’artiste dans la société, son rôle de médiateur entre l’artistique et les publics. Devant la grande machine de carton et de pompons qu’ils ont créée, au pied du Beffroi, en une dizaine de jours et avec la participation du public, ils expliquent leur démarche : "On a fait une sculpture narrative, un grand jouet, qui est une accroche, un prétexte pour faire de l’art ensemble." Laurent, le plus bavard des deux poursuit : "Ce qui nous intéresse c’est d’être en immersion avec le public, et de partager un moment de notre travail. Pour lui permettre de faire l’expérience d’accompagner un artiste au travail."

Intarissable sur le sujet philosophique, les choses deviennent plus claires et plus drôles en prenant un exemple concret : "On fait des pompons pour faire une grande bataille de pompons de neige et de construire ensemble la machine. Tout ça pour s’apercevoir qu’elle ne sert à rien, Elle fonctionne à l’huile de coude".

Grande bataille de pompons le 30 décembre à 17 h 30 place des Consuls.

 

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

50 €

Place Emma Calvé, parking dans résidence fermée. - A louer, dans une réside[...]

162000 €

MILLAU - Appartement Duplex T6 - Proche centre ville Grand duplex trave[...]

55 €

A LOUER , centre de Millau place de parking - A LOUER, en centre de Millau,[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?