Rodez : les acheteurs au rendez-vous des soldes

  • Hier après-midi, les soldesont démarré à Rodez.
    Hier après-midi, les soldesont démarré à Rodez. Photo José A. Torres / Photo José A. Torres
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Dans les rues du centre-ville, hier après-midi, ce premier jour des soldes a plutôt bien démarré, malgré le contexte inédit et les contraintes sanitaires. Les commerçants attendaient cette période avec impatience.

D’abord prévus le 24 juin, les soldes avaient été décalés à la demande des commerçants, éprouvés par la crise sanitaire, afin d’avoir un peu plus de temps pour écouler leurs stocks après le confinement tout en préservant leurs marges.

Les soldes − seules périodes où les commerçants sont autorisés à vendre à perte − ont débuté hier pour quatre semaines. Ces soldes comptent toujours autant pour les commerçants puisque cette période peut représenter pour certains jusqu’à un tiers de leur chiffre d’affaires de l’année.

Hier après-midi, les magasins du centre-ville ont, malgré les contraintes sanitaires, et dans un contexte inédit, accueillis de nombreux acheteurs. Loin de la foule des grands jours, bien évidemment. Dans les boutiques de la rue Neuve, les commerçants interrogés ne cachaient pas leur satisfaction : "Effectivement, il y a du monde, pas autant qu’en temps normal bien sûr, mais les gens ont envie d’acheter."

Ou encore, "les Ruthénois sont plutôt contents de retrouver leurs commerces et de faire des achats. Mais ils ne s’attardent pas trop dans les boutiques. Pour nous, commerçants, il était vital de reprendre une activité un peu plus soutenue".

Rassurer les clients

Une tendance que William Fraysse, manager du centre-ville, confirme : "Quelques heures après le début des soldes, difficile de dire si elles vont avoir du succès. Toujours est-il qu’il y a du monde dans les rues de Rodez." Et William Fraysse d’ajouter : "Les comportements, depuis la levée du confinement, nous montrent que les gens se rendent dans les boutiques pour acheter et non plus pour regarder, comme cela pouvait être le cas avant."

Pour accueillir au mieux les acheteurs, et surtout les rassurer, les commerçants ont mis en place depuis plusieurs semaines des mesures sanitaires, qu’ils ont tenues à faire respecter. En particulier pour ce premier jour des soldes.

"Beaucoup de choses ont été faites en ce sens, poursuit le manager du centre-ville. Je crois que cela rassure autant que les clients que les commerçants." D’autant que les prochaines semaines seront décisives dans la lutte contre la Covid-19 et que sa propagation semble s’accélérer par endroits.

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

411 €

Dans le centre ville de RODEZ venez découvrir cet appartement T2 de 39 m2 p[...]

360 €

APPARTEMENT SITUE AU 1ER ETAGE COMPOSE D'UNE ENTREE, CUISINE AMENAGEE AVEC [...]

331 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Proche université Champoll[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir