Jean-François Galliard à la rencontre des élus du canton Causse-Comtal

Abonnés
  • Jean-François Galliard aux côté de Magualie Bessaou et de Jean-Luc Calmelly.
    Jean-François Galliard aux côté de Magualie Bessaou et de Jean-Luc Calmelly.
  • Un échange d'information très positif avec les élus.
    Un échange d'information très positif avec les élus.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les élections municipales étant désormais passées, les conseils municipaux installés, le président du département, Jean-François Galliard accompagné de Pierre Brémaud (directeur de cabinet) en présence de Magali Bessaou et de Jean-Luc Calmelly (conseillers départementaux) a rencontré jeudi dernier les élus du canton afin de présenter les compétences du conseil départemental et le programme "Agir pour nos territoires".

Après les mots de bienvenue du maire aux élus du canton : Agen-d’Aveyron, Sébazac-Concourès, Bozouls, Gages-Montrozier, La Loubière, Gabriac, et Rodelle, Jean-François Galliard a souligné le besoin d’information envers les élus concernant l’attractivité du département et la qualité de vie présentée par les communes.

Le Département s’appuie sur quatre piliers : l’agriculture qui représente 10 % (sur le plan national 2,6 %) ; l’industrie (troisième département de l’Occitanie) ; le tourisme et le pôle solidarité humaines (enfance, personnes âgées handicapées, insertion) représente 50 % du budget de fonctionnement du département à 155 315 463 € ; la solidarité territoriale (collèges, sport, patrimoine, transport) est de 66 297 045 €.

Le montant des grandes infrastructures est de 59 225 441 € et les moyens généraux représentent 87 587 819.€

Le département a 6 000 kilomètres de route à entretenir.

La mesure de la solvabilité est de 3,6 années 23 000 000 € (bien inférieur à la moyenne nationale).

Sur un budget de 393 338 768 €, la section les recettes s’amenuisent 141 351 538 € de dotation de l’État qui aura des conséquences sur l’investissement qui passera à 60 millions au lieu de 73 millions d’euros.

Agir pour les territoires

Le département après avoir reçu différentes demandes des communes a retenu 229 projets qui ont été votés en 2019 et les élus peuvent d’appuyer sur différentes compétences offertes : Aveyron ingénierie, Aveyron culture, ADT (Agence de développement du tourisme), conservatoire de musique et le Sdis.

"Travailler tous ensemble, le département est le dernier échelon de proximité. La crise sanitaire peut malgré tout être un atout pour faire venir ou revenir les gens (télétravail)" conclut Jean-François Galliard.

La réunion s’est poursuivie par un échange de questions-réponses suivies d’une bonne participation toutes allant dans le sens de l’attractivité du département qui ne perd pas d’habitants (mais au contraire affiche une nette progression d’habitants : + 400).

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

98400 €

EXCLUSIVITE !! Au coeur de BOZOULS dans une résidence récente sécurisée. Ag[...]

150000 €

Vous pouvez découvrir ce duplex 4 pièces grâce à notre visite virtuelle 3D.[...]

89000 €

Appartement T2 situé dans une résidence sécurisée construite en 2005. Le bi[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir