Villefranche-de-Rouergue : la municipalité veut relancer le marché du samedi

Abonnés
  • Le marché du samedi matin a été lancé en 2014.
    Le marché du samedi matin a été lancé en 2014. g.L. / g.L.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Conseiller municipal délégué aux marchés, Quentin Bourdy a de l’ambition pour ce rendez-vous de fin de semaine.

Le marché du samedi matin sur la place Notre-Dame a vu le jour en mai 2 014. Il a été initié par un groupe de commerçants adhérents de l’association "Commerces en bastide" dans le but d’attirer du monde au centre-ville. Mais le rendez-vous n’a jamais vraiment bien pris. Pour diverses raisons, sur lesquelles il est inutile de revenir aujourd’hui. Place à l’avenir.

"Ce marché du samedi, nous avons l’ambition d’en faire un des plus beaux de la région", lance Quentin Bourdy, conseiller municipal délégué. Et il promet de lui donner une tout autre importance, dès ce samedi 1er août. "On va augmenter le nombre d’exposants. Nous avons des demandes." Aux côtés des producteurs de légumes, des éleveurs, des cuisiniers, on doit y retrouver de l’artisanat d’art. Une animation musicale est aussi prévue. "Ce marché doit devenir un marché du week-end. Un marché à flâner", insiste l’élu.

Et pas question pour lui qu’il ne prospère que pendant l’été, avec la saison touristique. "Notre volonté est de le développer sur toute l’année, avec une extension géographique au-delà de la place Notre-Dame."

Quentin Bourdy souhaite aussi "booster" le marché du dimanche matin de la place de la République, particulièrement maigrichon. " Il doit devenir un vrai marché. " À l’appui de cette volonté, il annonce "une baisse significative des droits de place pour tous les marchés de la ville ".

 

Exonération exceptionnelle des droits de place

Lors du dernier conseil municipal, les élus ont adopté (à l’unanimité) une délibération pour renoncer à recouvrir les droits de places des marchés hebdomadaires (jeudi, samedi et dimanche).
Cela concerne la période allant du 1er janvier au 30 juin 2020.
Une décision prise pour tenir compte de la situation générée par la crise sanitaire liée au Covid-19.
« La commune a souhaité apporter son soutien exceptionnel en cette période de crise aux commerces non sédentaires présents sur les marchés hebdomadaires de Villefranche », a exposé le maire.
Cette mesure représente un manque à gagner d’environ 30 000 € pour les finances de la commune.

G.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

350 €

Place Saint Jean, T1 au 1° étage avec terrasse. Entrée sur pièce principa[...]

70200 €

Centre ville de Villefranche de Rouergue, dans une rue calme et agréable.Ag[...]

55000 €

Superbe emplacement, vue imprenable et exposition Sud Ouest pour ce terrain[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir