Handball : les Rocettes visent le haut de tableau

  • Milenko Kojic est optimiste pour cette nouvelle saison.
    Milenko Kojic est optimiste pour cette nouvelle saison. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le championnat commence ce week-end pour les filles du Roc. Les Rocettes ont beaucoup d’ambition cette saison.
 

"Nous sommes un peu dans l’inconnu pour cette nouvelle année. Le groupe a beaucoup changé, nous avons eu beaucoup de jeunes joueuses qui sont parties faire leurs études à l’extérieur du département », prévient l’entraîneur des Rocettes, Milenko Kojic.

Comme pour tous les sportifs, le championnat 2019-2020 s’est arrêté brutalement à la mi-saison lors du confinement ordonné pour lutter contre le coronavirus. Si cette situation a occasionné beaucoup de perturbations dans les championnats, le Roc a su rester sur la bonne voie. « Le club nous fait confiance au même titre que les garçons. Et, même si cette poule est forte, nous chercherons une place dans le haut du tableau, assure l’entraîneur des Rocettes. Mende part favori dans notre groupe. C’est une équipe qui joue vraiment bien. Concernant les autres adversaires, je ne les connais pas trop. »

Cette année, l’effectif du Roc s’est enrichi de trois nouvelles joueuses, plus une jeune qui monte en senior. « Rachel Belgarde, Manon Albouy et Mélanie Gervais vont nous faire du bien. Nous avons aussi noté le retour d’Amélie Douat qui joue ailière gauche. Je suis très satisfait d’avoir autant de joueuses cette année pour composer mon groupe, appuie Milenko Kojic. De cette manière, je vais pouvoir faire tourner le banc et ainsi faire progresser les filles. Ce nouveau groupe est déjà bien soudé. J’ai pu le constater durant la préparation lors de nos matches amicaux. »

Intégrer les jeunes pousses

Milenko Kojic pourra aussi laisser sa chance à la jeunesse. « Je vais pouvoir intégrer, au fil de la saison, les plus jeunes joueuses. J’y tiens absolument, car le club possède une tradition de formation et d’intégration de ses plus jeunes éléments, dit-il. Ces possibilités de rotations seront une autre bonne occasion d’améliorer chaque poste de joueuse. Comme le noyau dur de l’équipe de l’an passé est resté, je pense que nous pourrons faire du bon travail cette année. »

En raison de la présence active du Covid-19, le championnat des féminines est, comme celui des garçons, coupé en deux mini-championnats. Lors de cette première phase de compétition, les Rocettes évoluent dans la poule D. Elles ont comme adversaires Mende, Jacou, Aramon, et les Aveyronnaises du Lévézou Ségala qu’elles rencontrent dès ce dimanche à Rodez à 15 h 30 dans la salle de l’Amphithéâtre. Un derby pour lancer, sur les chapeaux de roues la saison 2020-2021.

Arrivées, départs, calendrier

  • Arrivées : Rachel Belgarde (18 ans, arrière droit ou gauche), Manon Albouy (20 ans, au poste ailière gauche, US Carmaux), Mélanie Gervais (22 ans, demi-Centre, CL Tourlaville Handball), Mélia Dijoux (gardienne, junior Roc).
  • Départs : Lila Prost, Margot Da Costa, Mélanie Rouquette, Sarah Falip, Laureen Costes.
  • Calendrier : Roc/Lévézou Ségala (aller le 27-09/ retour le 14-11), Roc/Aramon (aller le 3-10/ retour le 22-11), Roc/Mende (aller le 10-10/ retour le 5-12), Jacou/Roc (aller le 17-10/ retour le 12-12).
     
Pascale Briais
Voir les commentaires
Réagir