Villefranche-de-Rouergue : Théo Lagarrigue, c’est un peu plus que des pizzas

Abonnés
  • "Point Pizz’" est situé  au 41, allées Aristide-Briand.
    "Point Pizz’" est situé au 41, allées Aristide-Briand. repro cpa
  • Théo Lagarrigue.
    Théo Lagarrigue. repro cpa
Publié le

Le jeune Villefranchois ajoute une expérience à un parcours commercial déjà très riche.

À tout juste 30 ans, Théo Lagarrigue a déjà beaucoup roulé sa bosse. Ce Villefranchois attaché à son terroir et à ses racines ("Je suis Aveyronnais avant d’être Français") a commencé comme apprenti dès l’âge de 14 ans dans le domaine de la boucherie charcuterie avant de poursuivre en créant sa propre entreprise de traiteur. Aujourd’hui, il est reconnu et apprécié en tant que patron du bar tabac de Mémer, sur la commune de Vailhourles. Un commerce devenu, sous son impulsion, multiple rural et épicerie du village avec tout le lien social que cela comporte.

Aussi, pendant le confinement, Théo Lagarrigue a mis un point d’honneur à continuer à faire travailler ses deux salariés mais également à rendre service à sa clientèle d’habitués. Dans cette période difficile, il a délibérément choisi de refuser les aides de l’état, préférant aller au contact de la population.

En totale empathie avec les villageois, il a répondu à leurs nombreuses sollicitations. Si son commerce s’est maintenu à flot tant bien que mal, Théo Lagarrigue s’est un peu oublié dans l’histoire et, à l’heure actuelle, le voilà confronté à des charges démesurées.

Producteurs locaux

Qu’importe, ce trentenaire mature avance en portant un regard lucide sur le monde qui l’entoure tout en trouvant l’énergie de travailler "27 heures sur 24", comme il le confie avec humour. On l’a compris, Théo Lagarrigue est un bosseur. Aussi a-t-il décidé de se lancer un nouveau challenge, un défi, en mettant en place un distributeur de pizzas, à Villefranche-de-Rouergue.

Ce type de commerce existe ailleurs, mais il est souvent accolé à une pizzeria qui s’en sert comme une vente à emporter en complément de son activité. Là où réside la particularité de Thomas Lagarrigue et de son "Point Pizz’", installé en haut des allées Aristide-Briand, c’est dans le fait que ce nouveau commerce fonctionne uniquement parce que Théo Lagarrigue s’enferme dans son laboratoire, à l’arrière du distributeur, toutes les nuits, quand son bar de Mémer est fermé, pour préparer ses pizzas.

Théo Lagarrigue n’est pas pizzaïolo, mais l’alimentaire c’est son domaine de prédilection, alors il met un point d’honneur à confectionner ses pizzas avec des ingrédients issus de la production locale, comme gage de qualité.

Fromage de chèvre bio du Mas de Laval, miel artisanal, chorizo de chez Linard ou encore magret de canard et jambon sont disposés sur une pâte précuite sans conservateur. Ses pizzas de 30 cm de diamètre sont ensuite stockées dans un immense frigo et c’est un robot qui vient saisir celle qui a été choisie, la sort de sa boîte, la pousse dans un four à 250 degrés, puis la remet dans son emballage qui surgit du distributeur seulement trois minutes après la commande.

"J’ai travaillé un mode de recettes et les modulations du four en conséquence. Par respect du client, j’ai également apporté toute mon attention à des petits détails qui font la différence".

Complémentarité

Actuellement, dix recettes sont proposées comme la classique Maragarita, l’appétissante Poulet curry mais aussi la Burger et la Kebab, qui plaisent beaucoup aux jeunes, ou encore la Gerseoise et la Savoyarde pour les plus gourmets. On peut également opter pour une pizza froide, à cuire chez vous.

Le petit plus, juste à côté, c’est le distributeur de sodas avec chips et biscuits apéro, sans oublier la saucisse sèche fraîche tranchée. "J’ai mis ça en place car j’ai constaté qu’il n’y avait pas de service de restauration ni de livraison en dehors des heures conventionnelles, explique-t-il. J’ai eu envie d’apporter ce service sans esprit de concurrence aucun mais plutôt dans un souci de complémentarité".

Pari réussi pour ce distributeur, qui a commencé à fonctionner début septembre et qui délivre quotidiennement bon nombre de pizzas à une clientèle des plus variées. Il faut dire que le terminal de commande et de paiement est très ergonomique. Les indications sont parfaitement lisibles, bref il est très facile d’utilisation. Il faut dire aussi que la crise sanitaire actuelle conforte ce type de démarche, qui limite forcément les contacts. Tout en dégustant une pizza moelleuse à souhait on peut alors méditer la philosophie de Théo Lagarrigue : "Pour mieux vivre, je dissocie attente et désir. Ainsi je n’ai aucune déception liée à une attente".

Dans le futur il envisage de mettre en place deux à trois distributeurs de ce genre dans les 40 km alentour.

"Point Pizz’", 41 allées Aristide-Briand à Villefranche, tarif 9,50 € max, carte de fidélité, Tel 06 75 59 89 86

M.-CH.B
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

159000 €

Sur les hauteurs de Villefranche avec une vue exceptionnelle , MAISON atyp[...]

296800 €

A mi-chemin entre Albi et Rodez (45'), chambre d'hôte-restaurant plein de c[...]

1250000 €

BIEN HISTORIQUE ! ANCIENNE BANQUE DE FRANCE.Immeuble de 1 300 m2 de bureaux[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir