Des soldes dans le flou des commerçants et des acheteurs

  • Nadine Dumetier, responsable du magasin MC Boutique à Millau. Nadine Dumetier, responsable du magasin MC Boutique à Millau.
    Nadine Dumetier, responsable du magasin MC Boutique à Millau.
Publié le

Après bientôt un an de confinements et de couvre-feux à répétition, les soldes d’hiver débutent ce mercredi jusqu’au 16 février avec deux semaines de décalage pour cause de crise sanitaire. Dans sa boutique de prêt-à-porter haut de gamme de la rue Bernard-Lauret, Nadine Dumetier a fermé son magasin exprès la veille pour faire l’inventaire et effectuer le double étiquetage. D’autant plus que le nombre d’articles à solder est relativement conséquent après la fermeture administrative des commerces non-essentiels pendant tout le mois de novembre. Un report des promotions auquel cette commerçante indépendante a dû une nouvelle fois s’adapter.

"D’habitude, on prend quelques jours de vacances après les fêtes, car on sait que les clients n’achèteront rien avant les soldes, c’est un rituel immuable ! C’est d’autant plus ridicule que tous les autres commerces physiques du centre-ville ont surfé sur les ventes privées, les déstockages ou les braderies du moment qu’ils n’utilisent pas le mot "soldes". Mais je ne vois pas en quoi ces ventes sont privées puisque c’est affiché publiquement", s’interroge la gérante, qui préfère voir le bon côté des choses avec des remises beaucoup plus importantes dès le départ. "On attaque à - 50 % sur toute la collection. Il ne faut pas rêver, ce qu’on n’a pas vendu au mois de novembre, on ne le vendra pas plein pot au mois de janvier."

Le risque d’un reconfinement

Autre élément à prendre en compte, le couvre-feu avancé à 18 heures pour tenter de limiter la circulation du virus. "C’est cinq heures de travail en moins mais à Millau ce n’est pas l’heure la plus fréquentée en cette période de l’année donc je ne changerai pas mes horaires d’ouverture", fait savoir cette Franc-comtoise d’origine et Millavoise d’adoption depuis vingt ans, qui a vécu une année de tous les défis, deux ans seulement après repris les lieux. "Je ne vais pas pleurer sur mon sort. Les bars, les restos, les salles de sport, les boîtes de nuit ou les cinémas sont bien plus à plaindre mais c’est une année pleine de surprises, le cadeau d’anniversaire a été un peu difficile à avaler. Le commerce de prêt-à-porter ce n’est pas de la manutention, de la livraison ou de la vente virtuelle… Il faut sans cesse se renouveler même si j’ai la chance d’avoir une clientèle qui m’a soutenue toute l’année. Sans elle, je ne serais pas là aujourd’hui."

Un peu plus loin dans l’artère commerciale de La Capelle, qui regroupe bon nombre d’enseignes dédiées au shopping, la présence de ventes privées s’affiche en grand, entretenant la confusion auprès des consommateurs. "Je me suis renseignée auprès des autres commerçants, les réductions pour les soldes sont sensiblement les mêmes que pour les ventes privées. Celles-ci sont parfois même plus avantageuses pour les clients qui sont enregistrés en magasin, même si on peut aussi en faire bénéficier au moment de l’achat", confie Annaëlle Cabeza, responsable par intérim de la chaîne de maroquinerie Dalery.

Autant dire peu de différences avec les soldes, à l’heure où la professionnelle de la vente compte sur trois démarques successives pour écouler ses stocks. "Ça a été un peu difficile de remonter la pente après la fermeture de novembre, heureusement qu’on n’a pas été confiné pendant Noël, reprend Annaëlle Cabeza. Si on part sur un troisième reconfinement, ça risque de devenir compliqué…"

aurélien marchand
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

595 €

A louer Appartement T3 NEUF de 48m² avec terrasse.Cet appartement est situé[...]

640 €

Appartement F3, avec terrasse, cave et garage - N431 - Appartement de type [...]

700 €

N668 - A louer appartement de type 4 avec beaucoup de charme situé dans un [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?