Millau : Emmanuelle Gazel parmi les quinze maires qui ont échangé avec Emmanuel Macron jeudi soir

  • La maire de Millau a participé à la visioconférence avec Emmanuel Macron jeudi soir.
    La maire de Millau a participé à la visioconférence avec Emmanuel Macron jeudi soir. DR
Publié le , mis à jour

Le président de la République voulait faire un point sur la crise sanitaire avec une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques".

Jeudi soir, le président de la République, Emmanuel Macron, a réuni en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l’épidémie du Covid-19.

Emmanuelle Gazel, la maire de Millau, a été invitée à ce rendez-vous, dans lequel elle a pu porter la voix des villes moyennes et des territoires ruraux. La présidence de la République avait annoncé que cet échange avait pour but de "faire le point sur la crise sanitaire, le déploiement de la stratégie vaccinale, les perspectives de réouvertures, le plan de relance ainsi que la préparation des élections". 

Une reprise par étapes

Sans être catégorique, lors de ce rendez-vous, le président a réaffirmé l'objectif de rouvrir certaines terrasses et certains lieux culturels aux "alentours de la mi-mai".

Pour la suite, il semblerait que le président ait évoqué la possibilité d'avancer par étapes petit à petit, avec des spécificités territoriales si besoin. Emmanuelle Gazel était la seule aveyronnaise et seulement un autre maire d'Occitanie était présent, celui de Ganges, dans l'Hérault.

Elle l'a interrogé sur trois sujets

La maire de Millau l'a interrogé sur trois sujets : la protection des plus fragiles en lui demandant de renoncer à la réforme de l'assurance chômage. La fin de la baisse des dotations dans l'enseignement secondaire, voire même un renforcement des moyens pour redémarrer après près d'un an d'éloignement des élèves de l'école pour certains.

Elle a également salué les aides dans le cadre du plan de relance, mais aussi évoqué le surcoût de fonctionnement pour les collectivités locales à cause de la vaccination notamment, qui se chiffre, pour une ville comme Millau à plus d'une centaine de milliers d'euros. Sur ce dernier point, il a répondu en évoquant une conférence à venir sur les finances locales organisée par le Premier ministre.

Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

510 €

MILLAU. A 900 mètres de la Place du Mandarou. Appartement T2 comprenant ent[...]

275 €

N131 - Studio entièrement meublé situé au premier étage d'un immeuble du ce[...]

370 €

N545 - A louer, appartement T1 bis idéalement situé en centre ville, entièr[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?