Évolution du projet de la gendarmerie dans le futur écoquartier Bès Grand

  • Une partie des adjoints et conseillers municipaux participant à la dernière séance publique de l’année 2021.
    Une partie des adjoints et conseillers municipaux participant à la dernière séance publique de l’année 2021.
Publié le

L’effectif global s’établit à 1 officier et 34 sous-officiers

Le projet d’une gendarmerie est intégré depuis 2020 dans le futur écoquartier Bès Grand et figure au nombre des équipements publics de la zone d’aménagement concerté (Zac) dont la concession est en cours.

Par courrier en date du 18 octobre 2021, le ministre de l’Intérieur a fait connaître à au maire son approbation du projet de regroupement du Psig de Rodez et des équipes cynophiles de Rodez et de Saint-Affrique et de la future brigade territoriale de Luc-la-Primaube, projet pour lequel il considère une mise en service possible dans un délai de 4 ans à compter d’aujourd’hui. Ce point a été porté à la connaissance des candidats à la concession d’aménagement afin qu’ils puissent l’intégrer dans leur planification des travaux de viabilisation de la zone.

Par délibérations en date du 10 juillet 2017 et du 26 avril 2021, le conseil municipal a, à l’unanimité, accordé son soutien au projet de construction d’une gendarmerie à Luc-la-Primaube puis entériné son évolution avec l’intégration d’une brigade cynophile portant ainsi l’opération de construction d’une nouvelle caserne de gendarmerie à La Primaube au profit de la brigade de proximité chef-lieu et le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie "Sabre" pour un effectif de 1 officier, 28 sous-officiers et 5 gendarmes adjoints volontaires, représentant 30,66 unités-logements avec 1 chenil à 2 chiens.

Les services de gendarmerie demandent une nouvelle évolution de ce projet relative à l’effectif considéré. Ils souhaitent procéder à un rééquilibrage territorial de la brigade de proximité chef-lieu (BPCL) de Rodez qui a été renforcé d’un effectif portant ainsi l’effectif de la BPCL à 1 officier et 19 sous-officiers. Ils souhaitent également inscrire ce projet dans le mouvement de professionnalisation des Psig en remplaçant les Gendarmes Adjoints Volontaires (GAV) par des sous-officiers de gendarmerie professionnels.

Les postes occupés par les gendarmes adjoints volontaires du Psig vont être transformés, nombre pour nombre, en postes de sous-officiers de gendarmerie. L’effectif du Psig "Sabre" avec 2 équipes cynophiles est modifié et est porté par conséquent à 15 sous-officiers.

Le projet de gendarmerie de Luc-la-Primaube s’établit en définitive à un effectif global de ces unités de 1 officier et 34 sous-officiers pour une superficie de terrain sollicité d’environ 9 600 m2 pour du collectif R + 1.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

142000 €

NOUVEAUA VENDRE RÉSIDENCE LE BARACOULancement commercial de la résidence LE[...]

371 €

Pièce principale - coin cuisine équipée avec 2 plaques électriques, frigo -[...]

215000 €

NOUVEAUA VENDRE RÉSIDENCE LE BARACOULancement commercial de la résidence LE[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?