Rodez : les Comores invitent à la table de la Maison du quartier de Gourgan

  • L'association comorienne a proposé un excellent repas, en plus de nouvlles perspectives pour l'année qui arrive.
    L'association comorienne a proposé un excellent repas, en plus de nouvlles perspectives pour l'année qui arrive. Centre Presse
Publié le , mis à jour

La gastronomie comorienne a séduit beaucoup de Ruthénois, ce jeudi, à la Maison du quartier de Gourgan. Une fois par mois, une association propose un repas "exotique". Ce jeudi, c'était au tour d'ESDA, qui  travaille sur le développement durable de passer derrière les fournaux. 

Tous les troisièmes jeudis du mois, la Maison de quartier de Gourgan accueille le public pour un repas "exotique". Madagascar, Portugal, Congo...de nombreuses communautés invitent à la découverte de leurs gastronomies, souvent à travers un projet. Ce jeudi, ce fut le cas de l'association comorienne  "Education and sustainable développement association" (association éducation et développement durable). L'association qui travaille sur l'environnement aux Comores et en France, à travers plusieurs projets, a proposé un excellent menu aux saveurs de cet Etat d'Afrique Australe. 

"Notre principe est que l'association propose un repas à 10€, tout compris et que 100% des recettes lui reviennent. Nous mettons en place l'infrastructure comme la cuisine pédagogique, la salle etc.", souligne Guillaume Joao, responsable de l'animation. Ce partenariat remonte à quelques années maintenant. "Au début, nous l'avions proposé à nos propres associations. Nous avons été surpris par la montée en puissance du dispositif.  Par la suite nous l'avons donc  proposé aux associations externes", rappelle Guillaume Joao.  Voilà comment ESDA est arrivé à Gourgan.

L'association a  des origines plus lointaines. "Elle est née à Marseille. Quand je suis arrivé à Rodez, je me suis aperçu qu'il n'y avait pas d'associations comme celle-là. Avec quelques-uns, nous l'avons transférée ici", note Bacari Soilihi, le président de l'association. Avec Housseine Youssouf, chargé de projets, la structure compte proposer deux grands événements sur l'année 2022-2023.

Tout d'abord, "une grande journée de la gastronomie des Comores et des autres pays", annonce fièrement Housseine Youssouf. "Le but sera d'inviter les communautés chinoise,  marocaine, africaine et même aveyronnaise pour monter des stands de rencontres. Cela peut être des stands pour vendre ou d'information", ajoute Housseine Youssouf.

Le deuxième grand projet de l'association portera sur une thématique  de l'éducation à l'environnement, selon la mission que s'est donnée ESDA. Cette thématique sera d'ailleurs à mettre en relation avec son projet environnemental, mais cette fois-ci aux Comores où il sera question de la restauration du littoral. À Rodez, "le festival des solutions écologiques abordera la question du recyclage. Nous pouvons tout recycler, y compris nous-même en devenant responsables", incite avec audace Housseine Youssouf, qui rappelle qu'un "cinquième continent de déchets est en formation. Bientôt, nous ne pourrons plus manger de poissons". 

Pour contacter ou rejoindre l'association, tél. 06 73 24 45 49, ou par mail asso.esda@gmail.com. Page Facebook : https:/www.facebook.com/Education-and-sustainable. Adresse : 3, rue Antoine Palous, au Monastère. 
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?