La salle des fêtes renommée ; elle porte désormais le nom de Joseph Bouet

  • La plaque en mémoire deJoseph Bouet dévoilée par son épouse.
    La plaque en mémoire deJoseph Bouet dévoilée par son épouse.
Publié le

En cette fin du mois de juillet, en présence de sa famille et de la population une plaque en hommage à Joseph Bouet de la Roquette a été dévoilée par son épouse sur la salle des fêtes qui portera désormais son nom.

Didier Cayla, maire et Pierre Miquel ont retracé la carrière de celui qui fut un ardent représentant et défenseur de sa commune et du Carladez en général à Paris.

"Joseph Bouet est né à la Roquette le 29 juin 1943. Il a fréquenté l’école de Cussac tout en aidant ses parents agriculteurs. A l’âge de 16 ans, il a perdu sa mère puis quelques années plus tard son père.

Après son service militaire, il rejoint sa tante Mimi à Paris. Garçon de café il se fait vite remarquer par ses capacités professionnelles et son esprit d’initiative. En 1967 il épouse Suzanne Brial , enseignante cantalienne et de leur union nait un fils Pierre en 1968.

Joseph avait une force de vitalité rayonnante et communicative. Il a avec sa femme réussi dans les affaires et notamment dans sa brasserie de la Rotonde rue de la Roquette et dans toutes les activités qu’il organisait.

En 1981 il appelle ses copains et se lance dans la création de l’amicale de Brommat contre l’avis de beaucoup de gens qui ne croyaient plus à l’avenir du folklore et de la célèbre solidarité des auvergnats à Paris. L’amicale de Brommat allait être pendant 20 ans la plus florissante et innovatrice des amicales aveyronnaises et du Massif central.

Il a participé à la création de l’Oustal, célèbre maison de l’Aveyron, il est devenu membre du conseil d’administration de la fédération nationale des amicales aveyronnaises, il a participé aux journées du terroir aveyronnais de Bercy, à la Nuit Arverne et nombreux banquets pour représenter le Carladez. Il ne perdait jamais de vue Brommat et le Carladez. Enfin, il est important de souligner la générosité de Joseph.

Il avait à cœur de redistribuer les bénéfices de son amicale en ajoutant sa contribution aux œuvres caritatives et associatives du pays.

Alors qu’il embrassait la vie avec frénésie, Joseph a malheureusement rencontré la maladie contre laquelle il a lutté sans lui faire la moindre concession qui aurait pu le détourner de ses passions et de son dynamisme.

Il nous a quittés en février 2004. Nous voulons aujourd’hui pérenniser son nom sur cette salle des fêtes."Après que Madame Bouet ait dévoilé la plaque et prononcé quelques mots de remerciements, la population était invitée à partager un vin d’honneur offert par la municipalité.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Brommat

86400 €

Sur le territoire de Brommat, effectuez un achat immobilier avec cette mais[...]

Toutes les annonces immobilières de Brommat
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?