Rodez : pause artisanale et formatrice 'O Bar à CoudrA.

Abonnés
  • Isabelle Lascours met du cœur et des couleurs à l'ouvrage.
    Isabelle Lascours met du cœur et des couleurs à l'ouvrage. Eugénie Cantier
Publié le

C'est "open bar" à l'atelier d'Isabelle Lascours. La couturière organise ses portes ouvertes de rentrée ce samedi 24 septembre, de 10h à 12h30.

En bas de la rue de l'Embergue, se niche 'O Bar à CoudrA., un clin d'œil au parcours de sa patronne. Le " 'O " sert à présenter les personnes en Polynésie et le A pour Aveyron. La couturière Isabelle Lascours a, en effet, passé trente ans à Tahiti, avant de poser ses bagages à Rodez, et d'y ouvrir son atelier en 2017. L'histoire débute il y a douze ans, lorsqu'elle s'inscrit à un stage de couture près de chez elle. Elle s'y rend avec un énorme a priori négatif, ne se jugeant pas assez patiente pour cet ouvrage. Ce fut une grosse surprise. Elle passe l'équivalent d'un CAP puis d'un bac professionnel. Au terme de cette formation, Isabelle Lascours se lance des défis dans son atelier installé à la maison, comme  transformer une robe de la taille 40 à la taille 46. Elle fait des retouches sur des vêtements de confections locales ou ceux de grands noms, mais se refuse à œuvrer sur des produits du sud est asiatique.

Un savoir-faire transmis

À son retour en métropole, avec mari et enfants, ils choisissent une " ville à taille humaine. " Si la transmission de la couture est ancrée en Polynésie, ce n'est plus le cas à Rodez. Elle met, alors, à profit la pédagogie héritée de ses cinq ans en tant qu'enseignante en maternelle. Elle propose différents cours, selon les niveaux et selon les envies. " Il n'y a pas de prérequis pour la couture. Il faut tester, voir si le courant passe et être prêt à y consacrer du temps, note-t-elle. Le rythme de la couture, ce n'est pas comme sur les tutos. On ne fait pas une robe en trois minutes. Dans la vraie vie, il peut y avoir plein d'aléas. " Dans la convivialité, avec thé ou café offert, la professeure ne reçoit pas plus de trois élèves à la fois qu'elle se réjouit de rendre autonome au terme des cours. Isabelle Lascours loue également son atelier de confection aux couturiers aguerris mais dépourvus de matériel.

Une démarche éthique

Depuis 2020, elle vend ses ouvrages dans les M’Art In Boutik de Rodez et de Belcastel. Elle y développe deux pièces : une robe chasuble et une blouse inspirée des tenues de Jackie Kennedy, reconnues Fabriqués en Aveyron. Dans son atelier, lorsqu'elle confectionne une commande ou qu'elle accompagne le projet personnalisé d'une cliente, elle ne fournit pas les tissus. Elle conseille souvent de commencer par fouiller ses placards et consommer les tissus déjà acquis : des taies d'oreillers, des draps ou des rideaux. Partisane de l'upcycling, elle se soucie de réduire son empreinte écologique en se fournissant en vêtements de " seconde main. " La couture permet d'appréhender différemment sa garde-robe et de s'ébahir devant les finitions d'un costume de scène. 'O Bar à CoudrA. fait également référence au barracuda, présent sur les étiquettes personnalisées, " pour essayer de nager dans la couture, comme un poisson dans l'Aveyron ", s'amuse Isabelle Lascours.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

549 €

Entrée avec placard, cuisine (éléments,four, plaque induction, hotte), séjo[...]

337 €

Pièce principale équipé avec banquette- lit, table, 2 chaises, un bureau, a[...]

70 €

A Louer 1 Garage d'environ 17m2 sur Bourran /RODEZ, Résidence Vinci en tête[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?