Villefranche-de-Rouergue : "un frémissement encourageant" avec l'arrivée de nouveaux commerces

Abonnés
  • Plusieurs commerces ont été créés ces dernières semaines, notamment dans la rue de la République.
    Plusieurs commerces ont été créés ces dernières semaines, notamment dans la rue de la République.
Publié le
Benoît Donnadieu

Malgré de nombreuses fermetures de commerces ces dernières années, l’association reste positive, avec l’arrivée de nouvelles enseignes indépendantes.

C’est le nerf de la guerre actuellement à Villefranche. En début d’année, plusieurs commerces ont fermé (Bonobo, Bréal, Equinoxe hommes, une confiserie).

Pour autant, cette morosité ne doit pas cacher certains signaux positifs. " Il y a un frémissement encourageant ", tempère Béatrice Guy, vice-présidente de l’association "Commerces en Bastide". " On a eu plusieurs reprises et créations dernièrement ".

De nouveaux commerces

Une agence immobilière a ouvert rue de la République, ainsi que le restaurant Bal-O Thym, la nouvelle crêperie début juillet place Notre-Dame, le restaurant l’Atelier place Fontanges ou encore une friperie rue du Sergent Bories. Plusieurs boutiques se sont agrandies, notamment "Autour de Bébé" qui a ouvert un point de vente de jouets et "Stivale" qui va ajouter la vente de chaussures pour enfants à son arc. "On espère que la nouvelle Manufacture sera aussi génératrice de flux en bastide", ajoute Béatrice Guy, vice-président de l’association. "Il faut que les habitants consomment en Bastide pour faire vivre les commerces. Il faut que l’on travaille ensemble dans le même sens. On reste positif".

Une bastide plus aérée pour attirer du monde

Les commerçants attendent aussi beaucoup du futur PLUi qui va définir la politique d’urbanisme de la bastide, avec plus de souplesse. "On a un superbe cadre architectural", souligne Romain Boulliard, vice-président de l’association. "Aujourd’hui, il y a trop de bâtiments vides. On espère que les futurs aménagements, avec plus d’aération, ramènent plus de monde en ville".

En attendant, la saison estivale peine encore à démarrer.

"Il n’y a pas encore beaucoup d’afflux de touristes mais on espère que ça va vite arriver, sûrement à partir de fin juillet jusqu’au 20 août, c’est le temps fort de l’été", indique l’association.

Du 3 au 5 août, une grande braderie en ville sera organisée. Les commerçants vont déballer dans les rues tous leurs produits pour clôturer la saison des soldes.

La formule du Basti’KDO évolue. Depuis le début du mois, les chèques laissent la place à une carte en papier recyclée où de l’argent est chargé dessus. Ce dispositif mis en place en 2017 a pour objectif de ramener du flux en centre-ville et faciliter les achats auprès des 90 commerçants de l’association. Particuliers, entreprises, collectivités, les concernés sont nombreux. Dernièrement, les chèques cadeaux locaux ont généré 151 490 € de chiffre d’affaires dans l’hyper centre entre le 1er octobre 2021 et le 30 septembre 2022. Les chèques actuellement en circulation sont toujours valables jusqu’à leur date limite.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?