Football : à Quevilly, Rodez tombe de haut

  • Giovanni Haag et les Ruthénois, sous la pluie, n'ont pu poursuivre leur série positive ce samedi à Quevilly.
    Giovanni Haag et les Ruthénois, sous la pluie, n'ont pu poursuivre leur série positive ce samedi à Quevilly. Archives Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le
CPA

Bien moins inspirés que lors de leurs dernières sorties, les Ruthénois sont tombés chez la lanterne rouge Quevilly ce samedi soir lors de la 13e journée de Ligue 2 (3-1). Une quatrième défaite qui les fait glisser au 7e rang du classement.

Comme souvent, les Ruthénois ont cédé les premiers. A la 22e, à la réception d'un corner rentrant, Coulibaly a mis un coup de tête imparable à bout portant. Pour son retour dans le but ruthénois plusieurs mois après sa dernière apparition, l'habituel gardien N°2 Sébastien Cibois, titularisé ce soir en l'absence de Lionel Mpasi pour suspension, a donc été obligé d'aller chercher le cuir au fond de ses filets. 

Et moins de vingt minutes plus tard, l'ancien Parisien a même dû le refaire après qu'une frappe de 25 mètres de Delaurier-Chaubet a été déviée par Danger dans sa propre cage. Légèrement trop avancé, Cibois a été lobé par cette trajectoire changée.

A lire aussi : Football : Rodez prend l'eau à Quevilly, revivez le match

Entre-temps, Andreas Hountondji avait été tout heureux de remettre les siens à égalité. En effet, l'attaquant sang et or a profité d'une offrande de son vis à vis pour inscrire son quatrième but avec le Raf, le deuxième en une semaine après sa réalisation égalisatrice à Bordeaux samedi dernier (2-2).

Sauf que le match de ceux qui avaient encore connu une mésaventure avec leur avion privé un peu plus tôt dans la journée n'a ressemblé en rien à la partie vue au Matmut Atlantique. Articulé en 3-4-3 de manière surprise, Rodez a eu du mal a montrer le jeu qui le porte depuis plusieurs semaines maintenant. Pourtant, face aux hommes de Didier Santini, se dressait la lanterne rouge...

Mais à trop commettre d'approximations (sous la pluie et le vent violents en deuxième période), comme à la 70e sur cette passe ratée de Danger qui a permis à l'ancien Ruthénois Sambou Soumano d'inscrire le troisième but, celui du KO, les Aveyronnais ont encaissé un revers logique. Le quatrième en 13 matches. Le premier depuis le 30 septembre. Les faisant glisser 7es de Ligue 2. Prochain rendez-vous pour eux, samedi prochain devant leur public de Paul-Lignon, face à Guingamp (10e).

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

119000 €

Au troisième étage d'une copropriété située à 5 minutes de l'hyper centre. [...]

68000 €

À vendre RODEZ, proche pôle universitaire, studio ayant bénéficié d'une rén[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?