Maison d'arrêt de Rodez : un détenu se fait livrer six téléphones et de la drogue par un drone

  • Une enquête est toujours ouverte pour retrouver le télépilote du drone et d'éventuels complices.
    Une enquête est toujours ouverte pour retrouver le télépilote du drone et d'éventuels complices. José A. Torres
Publié le

Dans un communiqué de presse, le procureur de la République s'est félicité "d'une enquête menée avec célérité" à la suite d'une livraison de téléphones et de stupéfiants par drone à la maison d'arrêt de Druelle. Une nouvelle pratique.

On connaissait jusqu'alors les "parachutages" artisanaux. Mais depuis quelque temps, une nouvelle pratique inquiète fortement l'administration pénitentiaire : les livraisons par drone. C'est même devenu un véritable fléau dans les plus grands centres de détention, où les réseaux de délinquants multiplient les envois de drogue, téléphones, voire armes, via ces petits objets volants commandés à distance... Et la maison d'arrêt de Rodez n'échappe pas à la règle : elle aussi est aujourd'hui confrontée à cette méthode particulièrement discrète et souvent efficace, le détenu n'ayant qu'à tendre la main pour récupérer la marchandise.  

Un an de prison pour le détenu receleur

Le 22 novembre dernier, un détenu ruthénois a écopé d'un an de prison lors d'une comparution immédiate devant le tribunal judiciaire de Rodez. Il s'était fait livrer six smartphones et des produits stupéfiants via deux vols de drone. Ce qui n'avait pas échappé au personnel pénitentiaire. En revanche, si le détenu a été pris la main dans le sac, le télépilote de l'objet volant n'a pu être identifié. "Les investigations se poursuivent pour l'identifier ainsi que d'éventuels complices ayant préparé cette intrusion. Les enjeux de ces dernières sont importants en termes de sécurité, notamment pour le personnel pénitentiaire confronté à la circulation de tous types de bien", a indiqué le procureur de la République, Nicolas Rigot-Muller, saluant "une enquête menée avec célérité".

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Pseudo Il y a 3 mois Le 03/12/2023 à 16:52

Descendre un drone c'est pas si compliqué que ça non ?

filochard Il y a 3 mois Le 02/12/2023 à 09:09

Des fouilles aleatoires complètes des cellules doivent être effectuées ainsi que des fouilles au corps systématiques après chaque visite et le problème sera réglé. Des punitions doivent être prononcées