Fernando Teixeira, sculpteur sur bois

  • Fernando a présenté sa sculpture tout au long de la journée portes ouvertes. Fernando a présenté sa sculpture tout au long de la journée portes ouvertes.
    Fernando a présenté sa sculpture tout au long de la journée portes ouvertes.
Publié le

Elle trônait majestueuse à l’entrée du hall qui sert d’atelier de travail aux élèves qui préparent leurs examens en aménagements paysagers et métiers de la piscine. Elle trône en principe du côté du conservatoire du châtaignier, à l’Arboretum de l’Ours qui sert aux élèves pour reconnaître les végétaux. L’ourse Stéphanie a été l’attraction de tous les visiteurs qui s’étaient donné rendez-vous à l’occasion de la journée portes ouvertes du lycée agricole. Fernando Teixeira demeurant à Onet-Village, élève depuis la 2e dans cet établissement, actuellement en 1re année de BTS aménagement paysager, est l’auteur de cette sculpture : "Le bois, c’est ma passion", a-t-il expliqué humblement aux gens émerveillés devant cette prouesse.

Un seul bloc

Car il s’agit effectivement d’une prouesse pour ce jeune homme âgé d’une vingtaine d’années. Il a d’abord dessiné beaucoup de croquis, il s’est servi de quelques notions de mathématiques pour déterminer les proportions entre les bras, les jambes, le corps et la tête. À partir d’un tronc d’arbre en chêne d’une hauteur de 1,90 m et de 0,50 m de diamètre, il a façonné la bête d’un seul bloc. D’abord à coups de tronçonneuse, ensuite au ciseau à bois, s’attardant sur des détails comme cette gueule entrouverte qui laisse apparaître des dents.

Le creux des yeux, les oreilles bien arrondies, le ponçage et le lustrage du bois, quelques teintes noircies au chalumeau rendent la bête vivante et très expressive : "Il m’a fallu entre 60 et 70 heures pour réaliser ce travail", a poursuivi ce jeune artiste.

Alors, va-t-il en faire son métier ? Pour l’instant, Fernando lorgne davantage vers son diplôme d’aménagements paysagers. Mais par la suite… sachant qu’un chasseur lui a commandé un sanglier, qu’un berger veut une brebis. Et que lors de cette exposition, il aurait enregistré la commande d’une vache qui serait exposée dans un rond-point du côté de Sébazac à l’occasion du passage du Tour de France cycliste en juillet.

Renseignements au 06 51 79 74 51.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

135500 €

Au coeur de Rignac, à quelques minutes à pieds des premiers commerces (bar,[...]

410000 €

Charmante maison contemporaine avec façade en pierres dont la rénovation a [...]

90000 €

Dans copropriété récente de douze appartements, à deux pas des commerces, a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir