Emploi

Sud-Aveyron : la Région propose un service RH de proximité

Abonnés
  • Emmanuelle Gazel présente l’offre de service de la Région aux entreprises.
    Emmanuelle Gazel présente l’offre de service de la Région aux entreprises. L. V. / L. V.
Publié le / Modifié le S'abonner

Une offre qui permettrait de favoriser le recrutement et développer son activité.

Même si l’Occitanie est devenu en 2017, la première Région créatrice d’emploi en France, le taux d’offres d’emploi non pourvues reste très fort. "Chaque année, ce sont 15 000 propositions qui ne sont pas acceptées, sans compter celles que les entrepreneurs n’osent même plus signaler, en sachant qu’elles ne trouveront pas preneuses. Qu’on se le dise : c’est beaucoup trop", soutient Emmanuelle Gazel, vice-présidente de la Région en charge de la formation et de l’emploi. Pour favoriser le recrutement et le développement des entreprises, elle a présenté ce vendredi aux chefs d’entreprise du Sud-Aveyron, la nouvelle offre de service de Ressource humaine (RH) proposée par la Région. Un dispositif qui pourrait simplifier la gestion administrative des TPE-PME, financé jusqu’à 100 % par la collectivité territoriale.

Des dispositifs multiples

Cette offre de service, baptisée Compétences et ressources humaines est déjà "pleinement opérationnelle", six entreprises en bénéficieraient déjà en Sud-Aveyron, tous dispositifs confondus. Trois entreprises ont témoigné devant l’assemblée des chefs d’entreprise, réunis dans les locaux du Parc naturel régional des grands causses de Millau. Galzin dispose déjà d’un "pass conseil RH", qui permet de faire émerger et de qualifier les besoins en ressources humaines. " On avait quelques difficultés de recrutement et à trouver des candidats formés avec les qualifications requises, explique Manon Rayssac, responsable qualité. Avec cette offre financée à 100 %, on espère avoir un développement plus percutant pour recruter et mieux faire progresser notre personnel en interne."

La confédération de Roquefort a apporté un témoignage similaire, elle qui bénéficie du "contrat appui RH", un autre pallier qui soutient les projets d’innovation et de développements stratégiques. "Notre activité s’est développée année après année et il a fallu nous adapter. Nous avons donc fait un appel à un prestataire extérieur pour une expertise complète, subventionné à 50 % par la collectivité." Enfin, l’entreprise Laëtis, qui propose des solutions de développement numérique pour les territoires, a profité du dispositif "objectif compétences", permettant le cofinancement de la formation des salariés. Cette offre de service, qui cible avant tout les TPE-PME, "dont les responsables doivent parfois assurer des fonctions logistiques et administratives simultanément", se veut une aide structurante pour la création d’emploi, en passant par la formation et le développement d’activité. C’est aussi l’occasion de créer un "guichet unique" pour ces démarches d’aides. " Très souvent, les entrepreneurs ne savent même pas s’ils doivent s’adresser à nous ou à la communauté de communes", conclut Emmanuelle Gazel.

Ce dispositif "compétences et ressources humaines" dispose d’un budget annuel de six millions d’euros.

Louis Verdoux
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

365 €

T2 MEUBLE - T2 meublé à 2 pas de la Place de la Capelle. Pièce à vivre, cha[...]

540 €

T3 centre ville - A deux pas du Mandarous, appartement T3 traversant de 75 [...]

610 €

Grand T3 Place du Mandarous - Place du Mandarous, Grand T3 de 83 m² environ[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir