Le calme avant la tempête

Abonnés
  • La lutte de la Confédération des producteurs pour la défense du Roquefort mènera à une prise de conscience massive.
    La lutte de la Confédération des producteurs pour la défense du Roquefort mènera à une prise de conscience massive. F. Celie
Publié le , mis à jour

Plongée dans les événements du 12 août 1999. Un épisode altermondialiste qui demeure, vingt ans plus tard, comme le "démontage du McDonald’s" dans l’esprit des Français. Du contexte économique international aux débats sociologiques sur l’alimentation qu’elle a ouverts depuis, en passant par l’emballement médiatique qui l’a accompagné, l’action menée par José Bové et la Confédération paysanne résonne encore vivement en 2019.

L’été 1999 est chaud à Millau. Pour comprendre les événements qui aboutiront sur ce qui fut appelé le "démontage" du McDonald’s de Millau, il faut se replonger dans un contexte économique et agricole particulièrement tendu sur le plan international. La situation fait alors une victime : le roquefort. Difficile à avaler, à l’époque, pour ses défenseurs.Le roquefort pris en otageDix ans plus tôt,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

157000 €

Coquet appartement T4 d'environ 90 m² en centre ville au 3ième étage avec a[...]

540 €

N575 - A louer appartement T3 au 3ème étage situé Résidence des Causses ave[...]

85000 €

Appartement d'environ 94 m² au 1er étage d'un immeuble de ville à usage pro[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?