Economie

Quel avenir pour nos villages ?

Abonnés
  • Différents ateliers sont proposés aux participants.
    Différents ateliers sont proposés aux participants.
Publié le / Modifié le S'abonner

Autour de Geneviève Gasq-Bares et de Christiane Marfin, respectivement maires de Condom d’Aubrac et Saint-Chély-d’Aubrac, une soixante de personnes se sont réunies à Saint-Chély le 19 octobre dernier pour réfléchir à l’avenir de nos villages, après avoir en début d’après midi, pour certains, découvert une ferme bovin-viande à La Poujade.

Soutenir et innover

Le vieillissement, le dépeuplement, des hameaux et des agriculteurs de moins en moins nombreux et de plus en plus seuls à travailler, est-ce une fatalité ? Des personnes récemment arrivées sur l’Aubrac nous ont dit que non ! Elles ont partagé leurs motivations pour venir chez nous et présenté leurs activités, comme le maraîchage, la production de miel, de savon à partir du lait de jument, coiffeuse à domicile...

Des points communs à leurs témoignages sont apparus. En tout premier lieu, elles se sentent bien accueillies ! Des habitants leur apportent des soutiens concrets ainsi que les mairies. Leurs difficultés sont plutôt liées à la pénurie de logements, de maisons avec petit jardin, de locaux professionnels. Un défi majeur reste l’accès au foncier même pour des activités agricoles de transformation et vente de productions qui nécessitent peu de terre.

Vers des solutions durables

Pourtant des pistes existent. Deux exploitations, de l’Aveyron et du Puy de Dôme, qui accueillent et font vivre plusieurs personnes, ont été visitées et présentées le 19 octobre.

Un représentant de l’association "Terre de lien" est intervenu. Il a proposé des pistes pour éviter l’endettement à vie de repreneurs d’exploitations soumis à la hausse du prix des terres. En France, l’association met à disposition des terres à partir de plus de 200 fermes, qu’elle a reprises, avec des financements de particuliers. Oui " c’est possible dans nos villages" d’accueillir et de créer de la vie au bénéfice de tous. Pour cela il faut que, nous, habitants, prenions des initiatives individuelles pour proposer des logements et des terres, afin d’aller à la rencontre de personnes porteuses de projets, comme celles qui ont témoigné le 19 octobre.

Elles font preuve de courage dans leur démarche et souhaitent vivre en Aubrac, nous les comprenons, à nous aussi de les soutenir dans leur installation !

Prochaine réunion de réflexion jeudi

Une suite immédiate est proposée à cette rencontre. Venez rejoindre, sans aucun engagement, le petit groupe qui a initié cette démarche jeudi 7 novembre à 20 heures dans les locaux de la mairie de Condom-d’Aubrac.

La seule "compétence" requise est de vouloir rassembler nos idées et les additionner pour aller vers des changements durables.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Condom-D'aubrac

139000 €

A environ 15 minutes de Laguiole et 10 minutes d'Aubrac, commune de Condom [...]

104000 €

Située sur le plateau de l'Aubrac, cette maison a un gros potentiel : possi[...]

29500 €

Sur la commune de CONDOM D'AUBRAC à Salgues, agréable terrain à bâtir de pl[...]

Toutes les annonces immobilières de Condom-D'aubrac
Réagir