À Rodez aussi, les femmes dénoncent les violences sexistes et sexuelles

  • Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement.
    Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Centre Presse - Salima Ouirni
  • Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement.
    Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Centre Presse
  • Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement.
    Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Centre Presse
  • Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement.
    Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Centre Presse
  • Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement.
    Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Centre Presse
  • Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement.
    Les manifestants marchent pour la solidarité avec les victimes et interpellent le gouvernement. Centre Presse
Publié le

Ce samedi, 130 femmes (et des hommes) ont marché, dans les rues de Rodez,  pour dénoncer les violences faites aux femmes. Après cette longue marche qui est partie du tribunal, en passant par la préfecture (où des prises de parole ont été effectuées), la manifestation s'est poursuivie à la Maison des associations (avenue Tarayre) autour d'ateliers de sensibilisation et d'information. 

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, 130 manifestants ont marché, à Rodez, pour dénoncer les violences sexistes, sexuelles en France. Le collectif « Nous toutes » veut interpeller le gouvernement et le grand public sur la réalité des violences. Cette réalité est concrétisée par des chiffres édifiants. « Une femme meurt tous les deux jours, tuée par son compagnon ou son ex », rappelle le collectif (Planning Familial, la Ligue des droits de l’Homme, notamment). 
Après la marche, les manifestants se sont retrouvés à la Maison des associations pour des ateliers de sensibilisation. Et de rappeler que " les violences sexistes et sexuelles empêchent plus de la moitié de l'humanité, les femmes et les filles, d'exercer leurs droits fondamentaux. Elles bouleversent leur vie entière".

Le collectif "Nous toutes" appellent également les pouvoirs publics à prendre leur responsabilité. "Le gouvernement doit passer à la vitesse supérieure et débloquer un milliard d'euros contre les violences". L'année dernière, ce mouvement avait rassemblé 60.000 personnes (dont 30.000 à Paris). 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

359 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée, une pièce pri[...]

330 €

Ce studio situé dans une résidence sécurisée vous propose: Une pièce équipé[...]

204 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Situé au pied de la Cathédr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?