Animastèle au Truel : parce que le souvenir d’un animal le vaut bien

  • Animastèle : parce que le souvenir d’un animal le vaut bien
    Animastèle : parce que le souvenir d’un animal le vaut bien Repro CP -
Publié le

Carole et Laurent Brun travaillent pour la société Le Chêne vert. Longtemps installée au Truel, l’entreprise, spécialisée dans la marbrerie, la gravure traditionnelle et le conseil funéraire, a déménagé voilà peu pour poser bagages et outils à La Valette, commune de Connac, à une dizaine de minutes de Réquista. C’est là que Carole et Laurent ont élargi leur activité à travers la création d’Animastèle.

Animastèle, comme son nom peut le laisser deviner, a pour objet d’offrir des pierres tombales aux animaux. Pour Carole et Laurent, "faire le deuil d’un animal de compagnie peut s’avérer aussi difficile que pour un proche. Un animal partage notre quotidien et beaucoup d’autres choses. Alors on s’est dit pourquoi, comme beaucoup l’ont fait pendant des millénaires, ne pas donner aux animaux qui nous ont quittés une stèle, ou un monument, pour se souvenir d’eux, tous simplement."

De cette réflexion et de la perte, coup sur coup, des deux chats de Carole, naquit Animastèle dans l’objectif de conceptualiser de nouveaux produits. Toute une gamme de monuments, de stèles, pour les chats, les chiens, les chevaux, les lapins, tous ces animaux qui auront partagé un moment de la vie de leur maître est désormais disponible. "On se propose de faire quelque chose de joli, quelque chose de simple, quelque chose de beau, quelque chose d’utile, expliquent Carole et Laurent… Une pierre, un petit bout de montagne pour se souvenir des animaux que l’on a aimés."

Animastèle réalise des pierres tombales entièrement personnalisables, avec gravure, motif, silhouette, photo porcelaine… Le tout est réalisé entièrement à la main, de manière artisanale avec des outils traditionnels (gravelet, massette portugaise), dans une démarche qui se veut authentique et raisonnée et qui met en valeur des pierres locales : pierre de Coupiac de Saint-Izaire ou de Montclar notamment. "Nous travaillons sur des supports de la région, entièrement naturels, souligne Laurent Brun. Nous revendiquons une gravure traditionnelle. Personnalisée. Nous sommes dans une niche qui est intéressante à développer. Mais on ne cherche pas à avoir une grosse activité. Ce n’est pas le but. Avec la part du Chêne vert, ça va."

Ce qui n’empêche pas Animastèle de lancer quelques opérations de promotion, notamment numériques, sachant que nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, se soucient du bien-être de leur animal de compagnie, lui donnent une vraie place dans le foyer et souhaitent, aussi, honorer sa mémoire.

Contact : téléphone, 06 14 75 02 61 ; mail, contact@animastele.fr ; site internet, www.animastele.fr.

JDM
Voir les commentaires
Réagir