Condom-d'Aubrac : partir en voyage n’est un handicap pour personne

  • Marie Fournier avec Flavien en balade de Rodez à l’Aubrac en passant comme ici à Bozouls puis Espalion.
    Marie Fournier avec Flavien en balade de Rodez à l’Aubrac en passant comme ici à Bozouls puis Espalion.
Publié le

Marie Fournier, originaire de l’Aubrac, propose l’accompagnement individuel et personnalisé aux personnes handicapées.

Ce sont toujours les idées pleines de bon sens et évidentes qui mettent du temps à voir le jour. Originaire de Condom-d’Aubrac, Marie Fournier, a fondé Handi’tourGuide pour proposer un accompagnement individuel et personnalisé aux personnes handicapées et seniors. Une façon de contourner le tourisme de masse, un moyen surtout de permettre à ce public de partir aussi en vacances, en toute liberté.

Cela fait quatre ans que Marie Fournier, installée à Toulouse, propose ses prestations, et quatre ans que Flavien qui a découvert ses servi ces grâce à un reportage télévisé, passe par sa structure pour partir en voyage. "Je ne voulais plus partir en groupe car je voulais faire ce que je voulais, ce fut difficile à trouver", confie-t-il. Voire impossible à trouver avant que le projet de Marie voie le jour. Cette dernière a eu l’idée en conjuguant ses compétences : guide touristique, conférence et auxiliaire de vie. " Cela offre un peu de liberté, de la sociabilisation à des gens dont on ne parle pas assez de leurs problématiques ", dit Marie Fournier. Cette semaine, direction l’Aveyron pour Flavien, histoire de s’oxygéner pour la première fois en dehors de la ville rose depuis le confinement. Le programme a été ficelé avec Marie : Rodez, Bozouls et son canyon, passage par Espalion, l’Aubrac avec la visite de la coutellerie et la dégustation d’un aligot, évidemment. Une escapade de trois jours qui fait du bien. "Cela permet aussi du répit pour les aidants", précise Marie Fournier qui croule sous les sollicitations de personnes souhaitant faire son métier.

Former pour transmettre

Il faut dire le tourisme, malgré la crise sanitaire, s’est démocratisé. Les seniors sont de plus en plus nombreux en France et les personnes handicapées ont aussi le droit de partir en vacances.

Elle envisage de devenir formatrice pour transmettre ses compétences. Son savoir-faire est comme une vocation, s’appuyant sur ses connaissances pour partager un moment de convivialité. Cela est très apprécié des participants, d’autant que le chemin est encore long. "Les mentalités évoluent doucement. Les moyens aussi, comme à Paris qui est très en retard, il n’y a par exemple que la ligne 14 du métro qui dispose de l’accessibilité", fait-elle remarquer.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Condom-D'aubrac

29500 €

Sur la commune de CONDOM D'AUBRAC à Salgues, agréable terrain à bâtir de pl[...]

99000 €

Maison en pierre d'environ 180m2 habitables + extension de deux niveaux d'e[...]

Toutes les annonces immobilières de Condom-D'aubrac
Réagir