Rallye 2 : un équipage 100 % aveyronnais au départ du Monte-Carlo

  • Nicolas Théron (à gauche sur la photo) et Yanis Desangles s’apprêtent  à vivre  un "rêve" lors du prochain rallye Monte-Carlo.
    Nicolas Théron (à gauche sur la photo) et Yanis Desangles s’apprêtent à vivre un "rêve" lors du prochain rallye Monte-Carlo. Repro CP
Publié le

C’est avec une Skoda Fabia R5 que le Capdenacois Yanis Desangles et le Saint-Chistophorois Nicolas Théron prendront le départ du Monte-Carlo (en catégorie rallye 2) le 21 janvier prochain.

"C’est un rallye mythique auquel j’ai toujours rêvé de participer", déclare le copilote Nicolas Théron. Et question rêve automobile, on peut dire que celui-ci en a déjà réalisé de nombreux. Rallyes terre, rallyes asphaltes, circuit, rallye-raid africains figurent sur le CV de celui qui officie aussi bien comme pilote que dans le baquet de droite. Quant à Yanis Desangles, ce chef d’entreprise capdenacois âgé de 48 ans, c’est également la concrétisation d’un rêve qui l’a conduit à participer.

Les deux Aveyronnais se connaissent bien. "Dès les années 2000-2005, alors que nous faisions chacun le Rouergue de notre côté, se souvient Théron. Ensuite, nos évolutions professionnelles et familiales ont fait que nous nous sommes un peu perdus de vue. En 2010, son entreprise cherchait quelqu’un correspondant à mon profil, j’ai postulé et j’ai été pris et depuis cette période nous courrons ensemble." Et de révéler encore : "Nous sommes assez sélectifs dans le choix des épreuves auxquelles nous participons ; notre but est de se faire plaisir et de privilégier la qualité à la quantité. En 2020, nous avons fait le Mont-Blanc et puis plus grand-chose vu les conditions sanitaires. "

Des conditions qui rendent cette 89e édition du Monte-Carlo particulière. "Il ne se passe pas une semaine sans que nous recevions des modifications en lien direct avec la crise sanitaire, suppression de certaines spéciales, changement d’horaires pour coller avec le couvre-feu… " Un rallye qui se déroulera sans spectateur, à huis clos. Bien sûr, pour les pilotes et les assistances, il faudra présenter, lors des vérifications techniques et administratives d’avant course, un test PCR négatif. Et le port du masque sera obligatoire partout et pour tous avec un respect maximum de toutes les mesures en vigueur à ce jour. "Nous espérons que rien ne viendra remettre en question la tenue du rallye, ce serait une grosse déception car dans nos têtes, nous y sommes déjà ", indique encore le copilote.

Les Aveyronnais arboreront le N°49, et rouleront sans pression particulière. "En termes de résultat, nous ne nous fixons aucun objectif si ce n’est d’être à l’arrivée le 24. Ce devrait être un beau rallye avec des spéciales enneigées dans des lieux mythiques."

s.c.
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Christophe-Vallon

106600 €

Idéalement situé, sur un axe très passant entre Rodez et Decazeville, ancie[...]

88000 €

Magnifique terrain constructible d'environ 1200 m2 .Terrain plat proche de [...]

78500 €

A découvrir!!! Maison de bourg de type F5 de 130m² habitable. Des travaux [...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Christophe-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?