Football : les clés du match Niort-Rodez

  • A l'aller, Rodez et Niort se sont quittés sur un score nul (1-1) à Paul-Lignon.
    A l'aller, Rodez et Niort se sont quittés sur un score nul (1-1) à Paul-Lignon. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le Raf se déplace à Niort, samedi 1er mai, pour le compte de la 35e journée de Ligue 2. Coup d'envoi à 20 heures.

Et si cette fois était la bonne ? Alors que le maintien semble lui tendre les bras depuis plusieurs semaines, le Rodez Aveyron football pourrait se sauver pour de bon, samedi 1er mai, sur la pelouse de Niort. Après cinq matches sans victoire, ponctués de nul frustrants contre Chambly (2-2), à Châteauroux (1-1) ou face au Havre (1-1), les hommes de Laurent Peyrelade ont l'occasion de se mettre à l'abri avant les deux dernières journées.

Pour assurer mathématiquement son renouvellement de bail au deuxième échelon national, Rodez (12e) doit s'imposer tout en espérant dans le même temps un autre résultat favorable, à savoir une défaite de Dunkerque (contre Sochaux) ou de Caen (contre Auxerre), ou que Guingamp ne s'impose pas à Amiens.

Mais même si toutes les conditions ne sont pas réunies samedi, un grand pas vers le maintien peut être effectué en cas de score de parité, en fonction des résultats sur les autres pelouses. En effet, en étant hors de portée des relégables directs, en comptant quatre points d'avance sur le barragiste, Dunkerque, et la meilleure différence de but de la seconde moitié de classement, Rodez se trouve dans une bonne position pour se maintenir. 

"J’espère qu’on sera sauvé après le match à Niort, qu’on fera un vrai match de maintien, même si je ne suis pas inquiet", a commenté Pierre-Olivier Murat, le président du Raf. "En dehors des sept premiers, nous sommes l’équipe qui a le moins perdu. Une équipe qui perd si peu, c’est rare qu’elle soit dans le fond du tableau", a-t-il ajouté.

Aurélien Tertereau, blessé de longue date, et David Douline, touché à un pied, sont les seuls Ruthénois indisponibles.

Face à un concurrent direct

"Il faudra sortir le chauffe, faire un vrai match pour le maintien", prévient toutefois Pierre-Olivier Murat. Le Raf s'apprête en effet à croiser la route d'un concurrent direct, puisque Niort (15e), compte deux points de moins que Rodez.

Impliquées dans la même lutte, les deux équipes ont pourtant vécu des saisons diamétralement opposées. Alors que le Raf a connu un début de saison difficile avant d'accélérer le rythme lors de la phase retour, Niort a commencé pied au plancher avant de caler. le club des Deux-Sèvres était la surprise du début de saison, habitué du podium, qu'ils ont occupé jusqu'à la 10e journée. La suite a été bien plus délicate : les hommes de Sébastien Desabre ne se sont imposés que 2 fois lors des 21 derniers matches de championnat.

« On s’attend à un match généreux de la part des deux équipes, j’attends de la détermination de mes joueurs. Ce match est l’occasion de finaliser l’objectif maintien », a annoncé l'entraîneur Niortais en conférence de presse d'avant match.

 

 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

402 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Grand 2 pièces proche commo[...]

320 €

Ce studio idéal étudiant vous propose: Une entrée avec placard Un séjour av[...]

330 €

A louer studio de 24 m2 dans résidence sécurisée, situé au 2ème étage. Entr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?