La Olala card, pour découvrir Millau autrement

Abonnés
  • Le principe : gratuité et promotions dans des lieux sélectionnés. Le principe : gratuité et promotions dans des lieux sélectionnés.
    Le principe : gratuité et promotions dans des lieux sélectionnés.
Publié le

Mégane Bories, à l’origine de la box raclette à Sydney, s’investit pour sa ville.

Après avoir vécu quatre ans à Sydney en Australie, l’entrepreneuse millavoise Mégane Bories, 26 ans, est de retour aux sources. Et c’est depuis la cité du gant, avec son mari et leur petite fille, que la jeune femme continue désormais de faire grandir sa société, Olala, qui propose aux Australiens sa box raclette. Une raclette livrée clé en main à déguster à la maison dont le concept est né pendant le Covid. En parallèle, la jeune femme propose depuis quelques mois son offre Olala expérience, toujours à destination des Australiens, qui vise à faire découvrir la langue de Molière. Le tout avec l’idée de faire vivre la culture française sur l’île-continent. 

Pour les locaux et les touristes

Après avoir apporté la gastronomie française sur un plateau au pays des kangourous, Mégane, qui est animée par une soif inépuisable d’entreprendre, se lance dans un nouveau défi : la Olala card qui débarque sur Millau aujourd’hui. Le principe est simple : « C’est une carte qui permet aux locaux et aux touristes de pouvoir bénéficier de gratuité sans obligation d’achat et de promotions dans des lieux incontournables de la ville, lâche la jeune femme pleine d’entrain et dont l’imagination ne cesse de fourmiller d’idées. L’objectif est d’amener les personnes dans des lieux sélectionnés au préalable pour leur faire découvrir ou redécouvrir. »

Circuits courts, tendance, ambiance

La carte est valable trois mois pour permettre d’intégrer les saisonniers dans le projet. Renouvelable sans engagement, l’objectif est de pouvoir au fil du temps intégrer de nouveaux partenaires et de nouvelles offres. Et de prôner à la fois les valeurs des circuits courts, de la tendance et de l’ambiance à travers cinq thématiques : manger, sortir, découvrir, acheter, le marché. « En Australie, on me parlait toujours de Paris et Nice pour représenter la France. Je leur disais, non il y a aussi Millau », reprend-elle en rigolant. Forcément, ils ne connaissaient pas. Il y a un réel besoin de montrer qu’il existe autre chose. L’Aveyron, c’est tellement beau avec les gorges du Tarn, l’Aubrac, Millau, Rodez… » Aller au marché, manger une glace avec ses enfants, profiter d’une activité sportive et terminer sa journée par un verre, Mégane Bories a pour philosophie de promouvoir l’art de bien vivre… à Millau. « On a tous nos habitudes, mais c’est bien aussi de découvrir autre chose. »
Et surtout, la cité du gant qui l’a vu naître. Après avoir remporté fin 2021, le trophée des expatriés lors de la soirée des entrepreneurs millavois, l’entrepreneuse veut désormais faire la part belle à son Sud-Aveyron natal.

Contacts : compte Instagram @olalacard
Pour tout renseignement, 06 08 25 83 98.

 
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Jennifer Franco
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

140000 €

Appartement T4 entièrement rénové au 2ème étage d'une résidence proche comm[...]

640 €

N118 - Appartement T3 en 2eme étage d'un immeuble sécurisé boulevard de Bon[...]

275 €

N818 - Studio meublé de 18m², en 1er étage d'un immeuble rue de la Capelle[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?