ATS Laser : réorganisation du capital et nouveau projet d'implantation d'usine en Aveyron pour le spécialiste de la tôle industrielle

  • Pascal Tournié est l'actionnaire historique d'ATS Laser.
    Pascal Tournié est l'actionnaire historique d'ATS Laser. Centre Presse Aveyron - José A. Torres
Publié le , mis à jour
Centre Presse Aveyron

La société ATS Laser, leader occitan dans le domaine de la sous-traitance de
tôlerie industrielle, basé à La Loubière, annonce la réorganisation de son capital.

Acom Corporate Finance, une société de conseil en transactions pour les entreprises Small & Midcap, a accompagné Damien Boulanger et Aurélien Bertrand, actuels directeur général et directeur général délégué du groupe Tournié, dans leur montée au capital d'ATS Laser, entreprise de sous-traitance dans le secteur de la tôlerie.

Un chiffre d'affaires de 24 M€

Avec un chiffre d’affaires de 24 million d'euros, la société, s’appuie sur le savoir-faire de ses 120 salariés et sur un parc de machines à la pointe de la technologie sans cesse renouvelé.

Les métiers de la tôlerie industrielle

Elle regroupe tous les métiers de la tôlerie industrielle, avec la découpe laser-poinçonnage sur tôles, tubes et profilés, l’oxycoupage-plasma ainsi que les process complémentaires comme le pliage, le roulage, le cintrage ainsi que la soudure manuelle et automatisée.

Cette opération complète l'entrée au capital de nouveaux investisseurs financiers, Bpifrance et Multicroissance, ainsi que le réinvestissement de Pascal Tournié, actionnaire historique d'ATS Laser.

Un projet d'implantation près de Rodez

S’appuyant sur une vision de l’entreprise industrielle durable implantée localement, performante économiquement et socialement, les responsables de la société ATS Laser souhaitent poursuivre leur développement et leur transition vers l’industrie 4.0 avec un projet d’implantation d’une nouvelle usine à Malan (commune d’Olemps près de Rodez) pour continuer à développer leurs activités.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 3 mois Le 27/06/2023 à 14:14

Je souhaite bon courage à ces investisseurs car je ne doute pas qu'à la lecture de ces lignes des collectifs vont se créer pour dénoncer l'artificialisation des sols et autres nuisances.