Aveyron : à La Fouillade, quel est ce magasin où consommer mieux, c'est consommer en musique ?

Abonnés
  • Le magasin de producteurs "aux Près d’ici".
    Le magasin de producteurs "aux Près d’ici".
Publié le
Centre Presse Aveyron

A La Fouillade, le magasin "Aux prés d’ici" se distingue de bien des façons.

Dans l’enceinte du magasin "Aux près d’ici", située sur la zone du Lac, tous les jours les palais s’excitent. Peut-être plus encore à l’approche de la date de ce samedi 19 août avec la soirée estivale mitonnée par cette belle équipe. Devenu incontournable dans le paysage local et pour des consommateurs en quête de produits naturels cultivés en respectant les cycles de la terre, le magasin fait mouche.

Ambiance circuit court et vendeurs producteurs

Créé par une douzaine de producteurs de La Fouillade et ses alentours, des maraîchers, des éleveurs, des producteurs de fromages ou de pâtes, des vignerons, des brasseurs y proposent leurs productions sans passer par les marges ahurissantes des intermédiaires… Ils deviennent la coqueluche des consommateurs. Sans être commerçants, les producteurs faisant cause commune au sein d’un magasin regroupant les produits des uns et des autres savent faire mouche en propulsant sur le devant de la scène l’ambiance circuits courts. Sentimentalement d’abord, car il est toujours plus agréable de dialoguer avec un paysan parlant avec passion de son travail que de remplir un chariot avec des ingrédients insipides, camouflés par le plastique et sans contact aucun, ou presque.

Produits d'ici, musique du monde

Puis il y a la qualité, argument massue des consommateurs en quête de produits "vrais", "naturels" passant sous les fourches caudines d’une agriculture paysanne raisonnée. Mais ici, on ne perd pas de vue un esprit convivial.

Ainsi, samedi 19 août prochain, les producteurs proposent une soirée festive avec dès 19 h 30 un repas (sur réservation au 05 65 65 48 76) autour d’un tajine du café du Centre, un concert avec le groupe Farran’Gola et ses rythmes traditionnels d’Angola et du Cap-Vert. De quoi danser à la tombée de la nuit avant de finir par une boum endiablée avec DJ Salvaja. Le mariage assuré entre produits de la terre et musiques du monde.

Une belle soirée, annoncée comme telle, qui permettra, en cette mi-août et un peu plus aux locaux, comme aux vacanciers de partager des moments de convivialité, manière d’additionner les souvenirs dès lors qu’il faudra donner le coup de collier synonyme de rentrée.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?