Education : trois postes de plus pour les écoles aveyronnaises

  • Les parents d’élèves de l’école de Mayran qui manifestaient jeudi  devant l’Inspection d’académie ont obtenu gain de cause.
    Les parents d’élèves de l’école de Mayran qui manifestaient jeudi devant l’Inspection d’académie ont obtenu gain de cause. Philippe Henry
Publié le , mis à jour

À l’issue du Conseil départemental de l’Éducation nationale (CDEN) d’hier, le directeur des services académiques, Dominique Roure, a procédé aux premiers ajustements de postes d’enseignants. 

À l’issue du Conseil départemental de l’Éducation nationale (CDEN) d’hier, le directeur des services académiques, Dominique Roure, a procédé aux premiers ajustements de postes d’enseignants, en tenant compte des effectifs comptabilisés lors de la rentrée. Le Dasen a ainsi annoncé la suppression d’un poste à l’école primaire de Naucelle, et d’un demi-poste à l’école primaire de Quins.

En revanche, un demi-poste sera créé dans les écoles de Foissac/Montsalès, de Mur-de-Barrez, de Saint-Christophe, de Carcenac-Peyralès de Baraqueville, de Lugan pour l’année 2015/2016 en vue de la constitution d’un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) entre Lugan et Montbazens. Un poste d’enseignant sera créé à l’école primaire de Mayran, et à l’école élémentaire Pierre-Loubière d’Olemps.

«Le sentiment que nous sommes pris à la gorge»

Les parents d’élèves des écoles de Mayran et de Carcenac qui manifestaient hier, devant l’inspection d’académie ont donc été entendus. Mais pour le Snuipp-FSU12 ces annonces ne font que renforcer «ce sentiment que nous (les enseignants et les parents) sommes pris à la gorge».

Et de déplorer, «le maillage territorial qui est de plus en plus faible. Nous avons plus de 70 écoles en Aveyron qui ont seulement trois classes et cette spécificité risque d’être difficile à préserver.» Pour Valérie Tavernier, «si les bons résultats au baccalauréat peuvent être soulignés aujourd’hui, cela sera moins vrai dans les années à venir. Notamment parce que les élèves seront bien moins encadrés».

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?