Vie commerçante

Yann Riou aborde le tissu sous toutes les coutures

  • Yann Riou dans son magasin à Onet, où il a aussi installé son atelier.
    Yann Riou dans son magasin à Onet, où il a aussi installé son atelier. PR / PR
Publié le / Modifié le S'abonner

Commerce. L’enseigne a remplacé «Tissus et création» à Onet-le-Château. Son patron, Yann Riou, compagnon du Tour de France, veut rendre ses produits de qualité et son savoir-faire accessibles.

Cet été, une nouvelle enseigne a fait son apparition du côté du pôle commercial de l’Estreniol. Self tissus. Une marque d’origine bretonne, dont le siège se trouve à Quimper, et qui depuis deux trois ans se met à fleurir sur le territoire. Ainsi à Strasbourg, Ancenis; Sélestat et... Rodez. La marque, qui fêtera son trentième anniversaire l’année prochaine, est spécialisée dans la vente de tissus.

«Mais du tissu de qualité, essentiellement en provenance de l’Europe» souligne Yann Riou. Venant d’un compagnon du Tour de France dans la tapisserie, le propos n’est pas de façade. C’est lui qui, cet été, a ouvert la boutique «ruthénoise». Il a en fait transféré l’enseigne «Tissus et créations» d’Onet, présente également à Villefranche-de-Rouergue (et toujours ouverte).

Poussé à changer de locaux, il a en effet profité de l’occasion pour se rattacher à un groupe, en y apportant sa touche personnelle. Car Yann Riou est avant tout tapissier décorateur. «Or, l’enseigne Self tissus, elle, ne se focalise que sur la vente de tissus». Sans doute ses origines bretonnes ont-elles fini de convaincre la maison mère de faire confiance à ce quadragénaire qui a déboulé il y a 20 ans en Aveyron pour assouvir sa passion pour le tissu.

Nouveauté : des animations autour de la couture

Une passion qu’il estime devoir partager. Raison pour laquelle il a d’une part installé au grand jour, dans sa boutique, son atelier de confection. Et raison également pour laquelle il se lance dans l’animation «couture». Ce samedi, au sein même de la boutique, pendant plus de deux heures, huit personnes pourront confectionner leur propre écharpe tout en bénéficiant de conseils forcément très avisés. «C’est une activité que nous allons développer, comme le font d’autres magasins du groupe, parce qu’il y a une attente autour de cela», explique Yann Riou. Pour lui, c’est une manière de «rendre le travail de haut de gamme accessible».

Pour autant, il n’élude pas l’aspect commercial de cette initiative. «Bien évidemment, cette démarche peut nous aider à nous faire connaître, à vendre du tissu. Mais l’idée est de rendre cela très accessible. Puis, en intégrant le groupe, j’ai pu baisser mes tarifs en matière de tissus de près de 40!» Le premier cours complet, il envisage de le répéter toutes les deux ou trois semaines et d’en dédier quelques-uns aux enfants. Après tout, le slogan de l’entreprise n’est-il pas «Être au service du talent de nos clients».

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

35 €

Une place de parking n° 174[...]

400 €

Résidence du Grand Rodez, proche de tous les commerces, T1 bis de 38 m2, ag[...]

225000 €

Au pied du piton ruthénois, proche des commerces de proximités, au fond d'u[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir