Alpuech : la ferme-auberge de la Violette respire l’authenticité

  • La ferme-auberge est sur la D921 entre Laguiole et Lacalm.
    La ferme-auberge est sur la D921 entre Laguiole et Lacalm. OC
Publié le

A Alpuech, Jean-Pierre Raynal a désormais exaucé son rêve d'enfant : partager son goût des bonnes choses avec convivialité.

Berceau de l’aligot, Alpuech est désormais berceau de la convivialité avec l’ouverture de la ferme-auberge de la Violette l’an dernier. Jean-Pierre Raynal, éleveur, a transmis ses vaches aubrac à son fils Jean-Baptiste qui, au passage, multiplie les récompenses, pour assouvir enfin son rêve d’enfance comme une passion : ouvrir une ferme-auberge. Et comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, dit le dicton, Jean-Pierre a ouvert sa maison pour accueillir ses hôtes. Une ferme-auberge authentique comme l’est son propriétaire, faite de pierres et de murs aussi larges que son cœur, pour mitonner les mets servis sur le plateau. Faux filet, saucisse, aligot, assiette de charcuterie bien sûr, mais aussi falette, chou farci, jambon braisé… Tout est fait maison évidemment, y compris les tartes et desserts.

Chou farci et jambon braisé cuits dans le four à pain

Et les cuissons du chou et du jambon comme le veut la tradition, se font dans le four à pain restauré et protégé par un toit. Un toit pour être comme chez soi. À l’abri du vent et du temps qui passe. "À chaque client, je serre la main et je leur dis : vous êtes chez moi", dit Jean-Pierre, glissant avec le sourire "avoir ouvert ce lieu dans un moment d’inconscience". Cette inconscience qui fait tant de biens pour se couper du quotidien. Lui, fils de maquignon, a œuvré passant de six à 90 aubracs, pour cultiver aujourd’hui l’authentique. "J’ai toujours aimé les burons comme la Sistre, Caméjane, en me disant qu’un jour, j’ouvrirai un lieu comme celui-ci". C’est sans doute au moment où il n’y pensait plus – quand les rêves de jeunesse sont envolés – que ce doux rêve caressé s’est exaucé. Il faut le voir, avec sa sœur, les yeux pétillants et sa moustache qui se frise, à l’idée de concocter avec délice en cuisine les plats traditionnels.

Jean-Pierre est passionné pour transmettre son pays dans l’assiette comme il a plaisir à converser avec les êtres qui franchissent sa porte. "Tu fais des rencontres étonnantes comme un couple qui m’invite au Maroc ou tu retrouves des gens que tu n’avais pas vus depuis longtemps".

Depuis des lunes. Pour cela, la ferme-auberge de Jean-Pierre à Alpuech, entre Laguiole et Lacalm, offre l’éternité. Quand le temps s’arrête. "J’aime l’hiver, manger de bons plats et parler devant la cheminée allumée", confie-t-il encore. Cela tombe bien. Sa ferme-auberge, ouverte tous les jours en été, reste ouverte les week-ends en hiver ; sur réservations pour accueillir a minima dix personnes sous son toit. Il faut au moins ça pour se retrouver chez soi entre copains. Car si l’amitié a une odeur, c’est la violette.

 

Renseignements au 05 65 44 31 73 ou au 06 85 84 64 34.

 

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Argences En Aubrac

79500 €

Dans le centre ville de Sainte Geneviève sur Argence, immeuble composé d'un[...]

38300 €

Dans le village de la Terrisse, sur la commune d'Argences en Aubrac, à 15km[...]

157000 €

Située à ARGENCES EN AUBRAC, maison de caractère de Type 4 sur 3 niveaux de[...]

Toutes les annonces immobilières de Argences En Aubrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?