Immobilier

Rodez : la maison à ossature bois en bonne place au salon

Abonnés
  • Philippe Soulié en pleine conversation avec des clients potentiels.
    Philippe Soulié en pleine conversation avec des clients potentiels. R.B. -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les visiteurs se pressent en nombre sur le stand du constructeur de maison environnementale Natilia, au Salon de l'immobilier qui accueille les visiteurs jusqu'à ce dimanche soir. 

Les idées reçues ont la peau dure ! On sait les Aveyronnais près de leurs sous pourtant lorsqu’ils optent pour les maisons à ossature bois ce n’est pas uniquement par souci d’économie mais également pour des raisons environnementales. D’ailleurs cela tombe plutôt bien car les deux sont liés puisqu’en optant pour une de ces maisons le client consommera moins d’énergie pour se chauffer ce qui contribuera du même coup à réduire son impact environnemental. "Pour une maison de 100 m2, il faut compter entre 150 et 200 euros de facture de chauffage par an", met en avant Philippe Soulié, le conseiller commercial du constructeur ruthénois Natilia.

"Cette année, ça cartonne !"

Un argument qui fait visiblement mouche au regard du nombre de personnes s’arrêtant sur ce stand du Salon de l’immobilier ruthénois. "Depuis vendredi, ça n’arrête pas", se réjouit le commercial qui participe là à son 3e salon aux côtés de 43 autres exposants.

"Même si au fil des éditions on a davantage de prises de contact, cette année est de loin la meilleure. Le bois revient plein pot. Et pas seulement en Aveyron, puisque plus ou mois 15 % des maisons qui ont été construites en France l’an dernier sont à ossature bois. Quand on voit qu’en Scandinavie ils tournent plutôt à 70 %, on se dit qu’on a de la marge. D’autant plus que les tarifs de l’énergie devraient encore grimper pour atteindre des sommets."

Installée à Bourran depuis sa création en 2010, par deux associés l’entreprise Natilia n’a eu de cesse, depuis, d’évoluer. "Aujourd’hui, nous sommes cinq salariés et notre objectif est de construire 20 maisons par an. Cette année est plutôt bien partie car en trois mois on a déjà réalisé la moitié de l’objectif", se félicite Philippe Soulié. Il faut dire qu’en plus d’être peu gourmande en énergie, la maison Natilia se construit en un tour de main. "En 6 mois, c’est construit. Et il faut compter environ 1 550 € le m2", conclut-il en se tournant vers de nouveaux arrivants. Autant dire que l’entreprise ruthénoise a encore de beaux jours devant elle.

Le 3e Salon de l’immobilier se poursuit aujourd’hui, toute la journée, de 10 heures à 18 heures. Entrée libre restauration sur place

L'immobilier à Rodez

750 €

A deux pas de l'hyper centre de RODEZ, proche de toutes commodités, dans un[...]

270 €

Studio équipé bénéficiant d'une cuisine aménagée et d'une véranda donnant s[...]

824 €

A découvrir dans le quartier très prisé de BOURRAN. Appartement de type 5 d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir