Aveyron : dans les campings, les touristes commencent enfin à arriver

Abonnés
  • Les mobile-homes sont très demandés.
    Les mobile-homes sont très demandés.
Publié le

Les vacanciers ont commencé à arriver en nombre mais surtout dans les établissements disposant de mobile-homes.

À la télévision, on n’entend que ça : les Français sont nombreux à choisir la France comme destination de vacances. Des vacances sous une tente au camping, à la campagne. Pourtant, à y regarder de plus près, les campings aveyronnais qu’ils soient sur le Lévezou, à l’ouest ou au nord du département sont, à de rares exceptions près, loin d’afficher complet. Comme aux campings de Roquelongue, à Boisse-Penchot, ou chez son voisin livinhacois de Beau Rivage. Pas l’ombre d’une canadienne ou d’une tente igloo. Ce que les vacanciers plébiscitent encore cette année ce sont les mobile-homes et la piscine. Pour le reste… "Les campeurs sont arrivés en nombre tout le week-end, relativise Eric Delporte du camping de Roquelongue. Mais bon, nous sommes déjà à la mi-juillet et jusque-là c’était plutôt le calme plat. Entre le Covid, qui menace toujours, la météo exécrable, le début tardif des vacances des écoliers, le rattrapage du bac… On entend partout que ça repart, mais moi je me demande bien où, lâche-t-il un brin dubitatif. Ça ressemble plutôt à la méthode Couet."

Un retour à la normale "long et fastidieux"

Et Eric Delporte de citer en exemple la ville de Maurs, dans le Cantal, où lui et sa femme ont leurs habitudes. "Dans les restaurants et les bars qui ont rouvert leurs portes après le confinement, ce n’est pas vraiment la folie. On a l’impression que les gens ont changé leurs habitudes. Le retour à la normale s’annonce long et fastidieux", estime le patron. Bien que la quasi-totalité de ses mobile-homes et de ses chalets (une trentaine au total sur les 70 emplacements qu’il exploite au camping), soient réservés pour les 3 ou 4 semaines à venir, Eric Delporte sait très bien que la saison 2021 sera comme celle de 2020, à oublier très vite. "Il n’y a pas eu de début de saison. Les vacanciers ont commencé à arriver seulement ce week-end et d’après mon expérience, il ne devrait pas non plus y avoir une belle arrière-saison. Mais je peux et, même j’espère, me tromper, précise-t-il aussitôt. Car même si l’on bosse très bien en juillet et en août, ce n’est pas suffisant pour subvenir à nos besoins et à payer nos charges."

Heureusement pour les exploitants de campings de la Vallée du Lot, du moins ceux proches du fameux GR 65, il reste les pèlerins du Chemin de Saint-Jacques. "Une valeur sûre. Heureusement qu’ils sont là, confesse-t-on au camping Beau Rivage. Les cinq mobile-homes sont tous occupés, mais tout autour, cela fait encore un peu vide. Heureusement que les pèlerins sont là."

Les mobile-homes complets

Pas de pèlerins du côté de Pont-de-Salars, mais un superbe lac et la nature préservée. Pourtant, ici comme dans l’ouest du département, c’est seulement à partir de ce week-end que les vacanciers ont commencé à arriver. Et la aussi, ce sont les mobile-homes qui ont été réservés en priorité. Comme au camping Les terrasses du lac, où les 33 mobile-homes sur 200 emplacements au total ont déjà tous trouvé preneur. "Et d’après les réservations, cela va être comme ça jusqu’à la fin du mois d’août", indique Myriam Triponney l’air ravie. Avec Christophe, son mari, elle exploite depuis trois saisons le 4 étoiles salarsipontain.

Installé en Aveyron après 30 saisons au bord de la Méditerranée, le couple n’a pas encore pu prendre la pleine mesure de son camping. " La première saison portait encore l’empreinte de notre prédécesseur, la deuxième a été marquée par la crise sanitaire et le flou total qui l’accompagnait, quant à la troisième saison, même si elle a débuté avec un peu de retard, elle commence bien. Reste juste à espérer qu’une annonce ne viendra pas tout bouleverser", conclut Myriam Triponney en pensant à l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron, ce soir.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Pont-De-Salars

34500 €

Pont de Salars le bourg, vends magnifique terrain construtible . Le terrain[...]

198000 €

Au coeur du village de Pont de Salars,, venez découvrir cette maison T4/5 à[...]

134000 €

Exclusivité maison a finir de rénover située à PONT DE SALARS avec toutes l[...]

Toutes les annonces immobilières de Pont-De-Salars
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?