Espalion. Prod’Aubrac et Frédéric Salé à l’honneur

Abonnés
  • Le Préfet a été très attentif aux explications de Frédéric Salé.
    Le Préfet a été très attentif aux explications de Frédéric Salé.
Publié le
CORRESPONDANT

Au lendemain de la visite de son entreprise par le Préfet de l’Aveyron, retour sur ce moment fort pour l’artisan chausseur bottier saint-cômois.

Arrivé sur la pointe des pieds à Saint-Côme-d’Olt, Frédéric Salé a aujourd’hui trouvé ses marques et son atelier-boutique la notoriété qu’il mérite.

Ses chaussures de très haute qualité, dans les traditions et les savoir-faire hérités des maisons les plus réputées sont toutes en peaux et semelles cuir de premier choix provenant de tanneries aveyronnaises.

L’assemblage cousu garantit à tous les modèles souplesse et robustesse pour un usage quotidien. Elles bénéficient de la marque "Fabriqué en Aveyron", gage de qualité mais aussi porteuse de valeurs.

Entreprise du Patrimoine vivant

À force de patience et de persévérance l’atelier Prod’Aubrac a obtenu le label "Entreprise du Patrimoine Vivant" marque de reconnaissance par l’État pour distinguer les entreprises aux savoir-faire d’excellence. Un label rare qui met en lumière des entreprises uniques qui savent concilier l’innovation et la tradition, le savoir-faire et la création, le travail et la passion, le patrimoine et l’avenir, le local et l’international…

Dans le cadre de la semaine de promotion de l’apprentissage et de l’artisanat organisée par la chambre des métiers de l’Aveyron, c’est pour toutes ces valeurs que l’entreprise saint-cômoise a été choisie pour une visite avec le représentant de l’État ce jeudi après-midi.

Aux côtés de Monsieur le Préfet, on notait la présence de Sylvie Miquel de la Direction départementale de l’emploi du travail des solidarités et de la protection des populations, de Pierre Azémar, président de la chambre des métiers de l’Aveyron, de Philippe Revel, directeur territorial, de Dominique Romiguier, agent de la direction entreprise… Adjoint au maire, Patrick Horville représentait la municipalité saint-cômoise.

Un préfet très intéressé

Cette visite a été l’occasion pour Frédéric Salé de présenter au représentant de l’État toute la chaîne de fabrication de l’une de ses chaussures, les savoir-faire nécessaires de chacun de ses collaborateurs, les divers matériaux utilisés et leur provenance (essentiellement locale), sa passion pour son métier mais aussi la belle et rapide progression de cet atelier qui va être amené à déménager prochainement (toujours dans le village) pour emménager dans un espace de travail et de vente plus spacieux.

Cette visite restera un grand moment pour Frédéric Salé et ses collaborateurs en cela notamment qu’elle a été reçue comme une véritable reconnaissance de leur travail et de leur enthousiasme professionnel.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

66350 €

Maison de ville située dans le centre d'Espalion. Au RDC : une cave avec un[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?