Dans les coulisses du Concours général agricole...

  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Du côté de la table "Roquefort AOP", dans le concours général des produits laitiers destinés à l'export.
    Du côté de la table "Roquefort AOP", dans le concours général des produits laitiers destinés à l'export. Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Du côté de la table "Roquefort" dans le concours national.
    Du côté de la table "Roquefort" dans le concours national. Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Ici le pérail à l'honneur.
    Ici le pérail à l'honneur. Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
  • Le concours des bières avait également lieu dans la salle d'à côté. Un seul producteur aveyronnais y était présenté : la brasserie d'Olt à Saint-Geniez.
    Le concours des bières avait également lieu dans la salle d'à côté. Un seul producteur aveyronnais y était présenté : la brasserie d'Olt à Saint-Geniez. Lola Cros / CPA
  • Dans les coulisses du Concours général agricole...
    Dans les coulisses du Concours général agricole... Lola Cros / CPA
Publié le , mis à jour

Salon de l'agriculture 2015. Fermées au public, les dégustations du Concours général agricole ont lieu dans la plus stricte intimité. Tous les jours, pendant le Salon de l'agriculture, des centaines de jurés prennent place, jugent les différents produits, et décident d'attribuer ou non une médaille à chacun. Reportage.

Ce lundi, sur les coups de 9h30, 1 200 jurés entrent dans la grande salle du Concours général agricole. Véritable institution, portée par le Ministère de l'agriculture, il se déroule tous les ans pendant le Salon de l'agriculture, mais reste fermé au public. D'où son caractère mystérieux duquel ne fuitent que les résultats, en fin de journée.

Seuls les jurés sont amenés à y accéder. Composées de professionnels envoyées par les Chambres d'agriculture et d'amateurs (tout le monde peut s'y inscrire en amont), les différentes tablées goûtent, commentent et jugent les produits issus de l'agriculture française. Ce lundi matin, les produits laitiers étaient à l'honneur. Avec quelques 24 producteurs aveyronnais en lice.

Apparence, texture, goût, tout est passé au peigne fin

Un peu partout, les commissaires veillent au grain. Depuis trois jours en coulisses, ils réceptionnent, conditionnent et rendent anonymes les milliers de produits goûtés chaque jour. Dans l'immense hall, l'ambiance est sérieuse. Les jurés prennent place. Certains producteurs en font partie, mais ne peuvent évidemment pas évaluer leur produit. Quelques consignes et le concours peut commencer.

Certaines grimaces en disent long. Et les commentaires vont bon train. "Trop acide", "mauvais", "je m'attendais à mieux". Apparence, texture, goût, tout est passé au peigne fin par ces critiques d'un jour. Du côté du roquefort, l'ambiance est studieuse. Alice Ricard, éleveuse de brebis du côté de Saint-Affrique et jurée professionnelle depuis plusieurs années à la table de l'AOP, se dit "déçue". Sur les cinq fromages qu'elle a goûtés, seuls deux l'ont réellement émoustillé. Pas de quoi perdre espoir, trois restent encore à savourer.

Une médaille... ou pas

"Chaque table choisit alors d'attribuer une médaille aux produits sachant qu'ils ne peuvent pas récompenser plus de 30% de la dégustation, explique un commissaire missionné. Cette médaille peut être d'or, d'argent ou de bronze. Ils ont aussi le choix de ne rien attribuer."

Loin du traditionnel podium, les produits ne sont pas comparés mais jugés individuellement. Ainsi, plusieurs médailles d'or peuvent être attribuées à la même table. Il est également demandé aux jurés de commenter précisément les produits, d'éviter les banalités, afin de se montrer constructifs. "On n'est jamais méchant dans les commentaires, chuchote l'un d'eux entre deux bouchées. Nous ne sommes pas là pour être cassants mais pour distinguer ceux qui le méritent. C'est difficile parce que si ce n'est pas bon, ce n'est pas bon."

Lola Cros
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?