Jardinage : en Aveyron, le naturel revient au galop

Abonnés
  • Quentin Lebbe et Julien Berthier dans leurs serres du Colombier.
    Quentin Lebbe et Julien Berthier dans leurs serres du Colombier. José A.Torres
Publié le

Il n’est jamais trop tard, malgré une météo peu favorable pour relancer son jardin. A Laissac, Quentin et Julien s’emploient à faire face à une "surconsommation" perceptible en ce mois de juin.

Avril a tenu ses promesses, mais le mois de mai a douché les espoirs avec le froid et la pluie qui ont contrarié le printemps et le retour à la nature. "Mai est un mois à ne pas louper, on peut réaliser près de la moitié du chiffre d’affaires de l’année à cette période, avance Julien Berthier. Et durant quinze jours, la consommation s’est faite au ralenti. Mais on a sauvé les meubles dès après...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Christophe Cathala
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

249000 €

A 25 minutes de RODEZ, au centre de Laissac. Magnifique appartement neuf a[...]

296 €

Dans notre agence venez découvrir un appartement sur la commune de LAISSAC [...]

165000 €

En exclusivité dans notre agence, maison mitoyenne de 85m2 environ située e[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?